Une jeune ville avec un riche passé

Bernard
Bernard Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

10 ans dans l’histoire d’une ville, c’est à peine un chapitre. À l’échelle humaine, on parlerait des premiers pas d’un enfant.

Ce n’est là qu’apparence puisque quatre des sept municipalités qui forment le Shawinigan du XXIe siècle étaient déjà centenaires le 1er janvier 2002. Lac-à-la-Tortue (1895), Saint-Jean-des-Piles (1898), Grand-Mère (1898) et Shawinigan (1901) avaient toutes franchi le cap des 100 ans au moment de leur dissolution.

Le 10e anniversaire de la nouvelle ville en 2012 coïncide avec le 100e de l’ancienne municipalité de Shawinigan-Sud. La famille est complétée par Saint-Georges-de-Champlain (1915) et Saint-Gérard-des-Laurentides (1924).

Mais signalons que toutes ces corporations municipales sont issues elles-mêmes des entrailles de la paroisse de Sainte-Flore qui célèbre en 2012 son 150e anniversaire de fondation, ce qui en fait la véritable mère du Shawinigan qu’on connaît aujourd’hui.

Pour les passionnés d’histoire, différentes sources d’information sont disponibles pour replonger dans le passé. Sur le web, le site d’Appartenance Mauricie Société d’histoire régionale (www.appartenance-mauricie.ca) est incontournable. Même si l’organisme dessert l’ensemble du territoire mauricien, son fonds d’archives est largement constitué de documents provenant des tiroirs des sept municipalités fondatrices du nouveau Shawinigan. Plus de 20 000 données (photographies historiques, bibliographies, éphémérides, etc.) sont disponibles sur leur site.

Ailleurs sur la toile: le site de la Société d’histoire et de généalogie de Shawinigan (www.histoireshawinigan.com) qui, lui, se consacre exclusivement au rayonnement du patrimoine du Grand Shawinigan. Sa section Mémoires revisitées est particulièrement intéressante avec ses biographies de plusieurs dizaines de personnalités, anciennes et récentes, qui ont marqué notre histoire.

Toujours sur le web, signalons l’apparition ces derniers mois du site www.jepersevere.com réservé uniquement au secteur Saint-Jean-des-Piles. Œuvre du webmestre Martin Comeau, le site contient notamment de larges extraits du livre commémoratif Entre la Rive et le Destin lancé en 1997 en prévision du centenaire de la municipalité l’année suivante.

La majorité des sept anciennes municipalités ont publié des monographies du même genre au cours de leur histoire respective. Les livres du bibliothécaire Fabien LaRochelle demeurent encore aujourd’hui une référence incontournable pour qui veut s’instruire sur l’histoire de l’ancienne ville de Shawinigan. Le dernier ouvrage en lice dans cette série était signé par le réputé historien shawiniganais Jacques Lacoursière qui lançait en 2001 Shawinigan 100 ans d’histoire / De l’effervescence au renouveau.

Moins connu mais à découvrir absolument est l’ouvrage Quand Grand-Mère était jeune, de Florence Lawless Lacroix. Véritable travail de mémoire, ce document publié en 1999 renferme des centaines de photos et textes relatant la grande et la petite histoire de Grand-Mère.

Et pour voir en un clin d’œil cette courte-pointe shawiniganaise, il faut évidemment avoir dans sa bibliothèque l’album Shawinigan dans l’objectif : images d’hier, coup d’œil d’aujourd’hui, d’Appartenance Mauricie. Il s’agit du 1er volume qui offre une vue d’ensemble des sept anciennes municipalités avec près de 300 photos dont une grande majorité inédite.

Lieux géographiques: Grand Shawinigan, Municipalité de Shawinigan-Sud, Paroisse de Sainte-Flore Secteur Saint-Jean-des-Piles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires