Huberdeau tranche le débat

Samuel
Samuel Duranceau-Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le duel de cet après-midi entre les Sea Dogs et les Cataractes avait pour enjeu la première place au classement général. Après un match des plus intenses, c’est finalement Jonathan Huberdeau qui a tranché le débat avec une trentaine de secondes à faire dans le match, poussant une rondelle laissée libre derrière Gabriel Girard pour donner la victoire 2-1 aux hommes de Gérard Gallant.

Un gardien solide, un jeu physique soutenu et un avantage numérique opportuniste auront été les éléments clés pour battre les Cataractes de Shawinigan ce soir. Les hommes d’Éric Veilleux ont donné une bonne opposition aux Sea Dogs, qui ont trouvé un moyen de remporter le match lors d’une supériorité numérique de cinq minutes en fin de match. C’est avec acharnement que le capitaine Jonathan Huberdeau a trouvé le moyen de marquer le but gagnant, quelques minutes après avoir été frappé à la tête par Jonathan Racine, ce qui avait provoqué cette supériorité numérique.

Plus tôt dans la rencontre, les Cats ont eu droit au même traitement, alors que Jason Cameron a frappé Kirill Kabanov à la tête. Ce dernier a pris plusieurs minutes avant de se relever et n’est pas revenu dans le match. «C’est certains qu’on a eu nos chances de marquer, mais on n’a pas bougé la rondelle comme on est capable de le faire. Lorsque tu passes ton temps à faire des sorties de zone, ce n’est pas l’idéal. On prend des décisions trop rapidement», a analysé Éric Veilleux en conférence de presse.

Shawinigan avait été en mesure d’inscrire le premier but du match, par l’entremise de Maximilien LeSieur, mais c’est l’ancien-Cats Charles-Olivier Roussel qui a ramené les deux équipes à la case départ avec un bon lancer pris à l’embouchure du cercle de mises en jeu. «C’est sûr que j’en avais parlé avec Gabriel et pour la seule fois où je n’ai pas gagé, j’aurais peut-être dû. Au final, c’est les deux points qui nous importaient», a affirmé le 55 de Saint-John.

Les unités spéciales font la différence

Avec deux buts en avantage numérique, les Sea Dogs ont profité de leurs chances, alors que les Cats n’ont pas été en mesure de le faire. «Ça a été toute une bataille. Nous avons affronté le meilleur désavantage numérique de l’année et ça nous a pris un but à la dernière minute pour gagner», a expliqué Gérard Gallant. «Nous avons fait du bon travail et notre avantage numérique a vraiment fait la différence ce soir, alors que ça allait moins bien ces derniers temps. Même si ça a été physique comme match, ce sont les deux points qui importaient», a mentionné Huberdeau après la rencontre.

Les arbitres ont été timides sur le sifflet en première, ce qui a laissé plusieurs coups de bâtons impunis des deux côtés. Les hommes rayés ont appelé plus de pénalités par la suite, mais les coups d’épaule ont été présents tout au long de la rencontre. «Nous n’avons pas été en mesure de saisir nos chances. Notre avantage numérique fonctionne lorsque nous sommes intenses et qu’on joue solidement le long des rampes. Ça a été un match de séries», a commenté le capitaine Michaël Bournival.

En bref :

Moment inquiétant en fin de rencontre, alors que Brandon Gormley a été coupé près de la gorge par un patin. Le défenseur a été transporté à l’hôpital et on en saura davantage sur sa condition dans les prochains jours, mais pour ce qu’on en sait, c’était de manière préventive qu’on a transporté le 36 des Cats en ambulance. Ce dernier avait quitté le match plus tôt, après avoir embrassé la bande. Il était revenu au jeu quelques minutes après cette solide collision.

L’attaquant Maximilien LeSieur a manqué plusieurs chances ce soir, lui qui a été le seul à marquer pour les Cats. Il a d’ailleurs obtenu la deuxième étoile de la rencontre pour son bon match. Le gardien Mathieu Corbeil-Thérriault a réalisé 37 arrêts dans la victoire, tandis que Gabriel Girard a bloqué 23 rondelles. Le vétéran gardien a remporté le titre du joueur par excellence des Cataractes pour le mois de janvier. Une demande en mariage a été effectuée à la première intermission, sous les applaudissements des partisans !

La prochaine partie des Cats aura lieu mercredi contre le Titan d’Acadie-Bathurst, à compter de 19h.

Lieux géographiques: Cataractes de Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • gilles
    05 février 2012 - 11:23

    Ont aimerais savoir comment va Kabanov.

  • jc2010
    05 février 2012 - 10:55

    pour repondre a stephane sur le match d hier surement que racine na pas voulu le frapper si haut mais dans l action ca va tres vite , tout comme cameron qui a frappe kabanov plus tot mais pour nous ca parait pire puisque c etait en fin de match. est ce que bournival a manque de jugement contre quebec quand il a envoye la rondelle ds la foule ,je pense pas qu il voulait faire ce jeu la mais ca fait partie de le game . on va revoir les sea dogs le 11 mars.

  • Stéphane
    05 février 2012 - 02:01

    Encore des arbitres de ligue de garage mais au moins, ils ont été pourris des 2 côtés. Et bravo à Racine! Beau geste de cave en fin de match! Son manque de discipline a bien aidé les Sea Dogs. La prochaine fois, qu'il mette un peu de neige dans son jack strap. Ça va peut-être lui faire baisser ton taux de testostérone.

    • Pat
      05 février 2012 - 10:19

      D'accord avec toi pour l'arbitrage . Mais le geste de Racine était légale donc pas cave ... Depuis le début du match le jaune narguait les Cats iul a eu la monnaie de sa pièce de toutes façons je trouve que c'est dans les séries que ça va paraitre que sont geste n'étais pas si cave que ça quand Huberdeau (dit le jaune) entrera dans la zone des Cats il lèvera sa tête ... je suis déçu de la défaite mais si ça peu apporter quelques chose pour les séries ... on fait du positif avec du négatif . Je suis content de voir que les Cats ne se laissent pas marcher sur les pieds.