Plus de 2200 Témoins de Jéhovah réunis à Shawinigan

Joanie Mailhot joanie.mailhot@tc.tc
Publié le 25 juin 2016

RELIGION. Du 24 au 26 juin sont réunis en congrès plus de 2200 Témoins de Jéhovah, au Centre Gervais Auto de Shawinigan. C'est la première fois qu'un tel événement se déroule dans la région.

Le programme est ponctué de deux films et de nombreuses vidéos qui montreront la valeur de la fidélité en toutes circonstances. L’un des points saillants du rassemblement est prévu dimanche, à 11h, alors que sera présentée la conférence «Quand l’amour fidèle vaincra la haine».

Les participants provenaient majoritairement de la Mauricie et du Centre-du-Québec, mais aussi de l'extérieur, soit de Chibougamau jusqu'à Thetford Mines. Le responsable des relations avec les médias pour cet événement a tenu à souligner que l'organisation a reçu l'entière collaboration de la Ville de Shawinigan. «On s'est senti bien accueilli et bienvenue dans la ville. Même chose avec les hôtels qui reçoivent nos participants de l'extérieur», a mentionné Yves Bigras.

D'ailleurs, il a ouvert la porte à la possibilité qu'une deuxième édition ait lieu l'an prochain, au même endroit.

Baptême par immersion

Une cérémonie du baptême par immersion d'une dizaine de nouveaux membres a eu lieu samedi midi. «En fait, l'immersion, c'est un modèle que vous avons trouvé dans la bible, où Jésus est baptisé dans l'eau», explique M. Bigras.

Chez les Témoins de Jéhovah, le baptême représente une étape importante dans leur engagement religieux. Il est, selon eux, la seule manière de se positionner officiellement pour le nom de Jéhovah et de lui vouer sa vie. Comme le baptême doit se faire en connaissance de cause, les Témoins de Jéhovah ne baptisent pas les bébés ou les petits enfants.

«Après avoir étudié la bible et être en accord avec les principes, la personne fait le choix personnel de devenir, de manière officielle, un Témoin de Jéhovah. Le baptême est finalement un témoignage public de sa décision», résume Yves Bigras.

Notons qu'à l’échelle mondiale, les témoins enregistrent environ 5 000 baptêmes par semaine.