Sections

Cure de rajeunissement au Centre de données fiscales

Investissement de 12 M$ sur trois ans pour la première phase


Publié le 18 avril 2017

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, et le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, ont annoncé une première phase de travaux devant les employés du Centre de données fiscales de Shawinigan.

©(Photo TC Media Patrick Vaillancourt)

INVESTISSEMENT. Les 1300 employés du Centre de données fiscales de Shawinigan peuvent pousser un soupir de soulagement puisqu'ils conserveront leur emploi suite à l'annonce du gouvernement fédéral d'y investir une somme de 12 M$ en rénovation pour une première phase qui se déroulera de 2017 à 2019.

«Je sais que vous avez attendu cette bonne nouvelle depuis longtemps. Les travaux permettront d'avoir un édifice plus moderne pour un centre qui sera tourné vers l'avenir», a souligné d'entrée de jeu le député de Saint-Maurice-Champlain, et ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, aux employés massés dans le hall d'entrée.

Le ministre Champagne était accompagné de Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national.

Les travaux de cette première phase visent à assurer l'entretien de l'immeuble, et pour réduire la consommation énergétique. Au cours des trois prochaines années, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) procédera à des travaux de réfection du plafond et de l'éclairage, de même qu'à des travaux de réparation dans le parc de stationnement. Notamment, des bornes de recharge pour voitures électriques seront ajoutées.

Sans vouloir s'avancer, les ministres ont confirmé que la deuxième phase des travaux qui sera annoncée ultérieurement sera pour moderniser les espaces de bureaux au Centre de données fiscales.

En novembre dernier, la ministre Lebouthillier s'était déplacée à Shawinigan afin d'annoncer la création d'un Centre national de vérification et de recouvrement. «J'avais dit que je reviendrais bientôt pour une autre annonce, et je suis de retour en moins de six mois. Je suis une femme de région, et en annonçant le centre national ici, ça prouve qu'il se fait du bon travail et que nous reconnaissons les compétences des gens dans les régions. L'annonce d'aujourd'hui de travaux de 12 M$ permettra aussi la création de postes permanents pour les employés qui étaient occasionnels. Ça confirme l'intention du gouvernement de conserver le centre de données fiscales pour longtemps à Shawinigan.»

Discussion entre le ministre François-Philippe Champagne, le député de Saint-Maurice Pierre Giguère, le maire Michel Angers, et la ministre du Revenu national Diane Lebouthillier.
(Photo TC Media Patrick Vaillancourt)

Bien entendu, le maire de Shawinigan se réjouissait de cette nouvelle, autant pour les employés du Centre de données fiscales, que des compagnies qui pourront obtenir des contrats localement. «C'est une merveilleuse nouvelle! Ça pourra consolider des emplois qui sont ici. Je pense toujours que ceux qui prennent le virage technologique sont ceux qui vont persister. En plus d'entendre que des gens de Montréal ont l'intention de venir s'établir à Shawinigan en raison de la qualité des emplois qui seront offerts, ça lance le message qu'on est attractif, et ça donnera une belle qualité de vie à ces gens qui sont pris dans le trafic tous les matins. M. Champagne avait mis le Centre fiscal dans ses priorités lors de sa campagne électorale, et il a tenu sa promesse pour assurer la pérennité.»