Le SSM: engagé dans sa communauté

Publié le 16 décembre 2013

Depuis sa fondation, une des visées du Séminaire Sainte-Marie, de la direction générale et du corps professoral est d’ancrer sa présence dans la communauté. La devise du SSM étant «En veritate y caritate», soit «dans la vérité et la charité».

C'est ainsi que la mise en action des valeurs de son projet éducatif par les élèves et les enseignants s’incarnent dans la vraie vie. Par exemple, l'école secondaire accueille un plateau de travail du CRDITED depuis 18 ans.

Sa mission est d’offrir des services spécialisés d’adaptation, de réadaptation et d’intégration sociale. Richard, Mary-Ann, Sylvain, Linda, Éric et Keaven sont des adultes ayant une déficience intellectuelle qui s’intègrent dans notre milieu de travail et qui permettent aux élèves de côtoyer la différence et de s’ouvrir à l’autre.

Implication auprès de la jeunesse

Également, les élèves de 5e secondaire sont présents depuis près de 20 ans au Centre Roland Bertrand par le biais de La Pommade, le service d’aide aux devoirs et aux leçons des quartiers St-Marc et Christ-Roi. Les élèves jouent le rôle de mentors auprès des jeunes afin de les stimuler à garder le cap sur l’école et la réussite scolaire.

Toujours en lien avec le Centre Roland Bertrand et Partage Mauricie, le milieu participe à chaque mois de décembre à une guignolée pour la traditionnelle Campagne du Panier de Noël afin d’amasser des denrées destinées aux familles et aux personnes ayant besoin d’un soutien alimentaire.

La présence régulière à la collecte d’argent pour le Noël du pauvre est devenue aussi au fil des ans une tradition à laquelle participent plusieurs de nos élèves sous la supervision de Roger Larivière. Ces dernières années, les élèves ont d'ailleurs remis à l’organisation du Noël du pauvre au-delà de 165,000$.

Accent sur la communauté internationale

À l’intérieur du profil Langues, les yeux se sont aussi tournés vers la communauté internationale d’ici. Le SSM collabore ainsi depuis deux ans avec le Service d’accueil aux nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan qui est responsable de faciliter l’intégration des personnes immigrantes dans la ville. Des hispanophones nouvellement installés viennent rencontrer les élèves de 2e, 3e, et 4e secondaire du profil Langues. Ils échangent en espagnol sur leur vie d’ici et celle de leur pays d’origine.

Ce type de rencontre permet à la fois aux élèves de progresser en espagnol et de mieux s’ouvrir sur la réalité des nouveaux arrivants. Pour les personnes immigrantes, ce contact avec l’école québécoise leur permet de faire un pas de plus vers une intégration au milieu.

Également, l'école est en partenariat depuis 2001 avec le Comité de Solidarité de Trois-Rivières (CSTR) qui intervient régulièrement dans le milieu scolaire par des animations ciblées. Les objectifs communs ont pour but l’instauration d’un monde plus juste, un monde plus démocratique et un monde plus équitable.

Stage à l'étranger

Ce qui a amené la participation d'élèves à un stage de solidarité avec des pays partenaires du CSTR depuis deux ans. À noter que le SSM favorise bien entendu des pays hispanophones, ce qui rencontre pour les élèves un double objectif: une immersion en espagnol et une implication communautaire.

En mars 2014, des élèves de 4e et 5e secondaire se rendront d'ailleurs au village de Granadilla au Nicaragua où ils participeront à des travaux communautaires et à l‘installation d’une structure de jeu pour agrémenter le quotidien des enfants del pueblo.

(TC Media)