Plusieurs nouveautés pour les Divins détours à Shawinigan

Samuel Duranceau-Cloutier samuel.duranceau@tc.tc
Publié le 26 juin 2015
Le maire Michel Angers, la coordonnatrice France St-Amant et la directrice générale de l'Office de tourisme, foires et congrès de Shawinigan, Valérie Lalbin, invitent les touristes aux Divins détours à Shawinigan.
Photo TC Media-Samuel Duranceau-Cloutier

TOURISME. Du 1er juillet au 22 août, la population sera invitée à découvrir le patrimoine religieux de la région dans le cadre des Divins détours à Shawinigan. Les organisateurs proposeront plusieurs nouveautés, dont une carte divine proposant un rabais chez les nombreux partenaires offrant une pause gourmande, un séjour douillet ou encore une halte zen.

Les églises Ste-Flore (la pionnière), St-Paul (l'ouvrière), St-Pierre (la lumineuse) et Notre-Dame-de-la-Présentation (l'artistique) sont en vedette dans le cadre de Divins détours à Shawinigan, qui est de retour pour une troisième année. «Nous proposons aux visiteurs d'organiser leur parcours à leur goût. Nous avons des guides dans toutes les églises. Il est important de ne pas être redondant et en ce sens, nous raconterons des anecdotes et expliquerons le contexte historique et l'architecture à chaque endroit», a expliqué la coordonnatrice France St-Amand.

En plus de ces visites à caractère religieux, les touristes auront la chance de découvrir la cuisine du terroir, ainsi que des endroits de choix pour relaxer et dormir. Parmi les nouveautés proposées cette année, la carte divine (quantités limitées) permettra aux gens, qui visiteront trois églises et la demanderont, d'obtenir 15$ de rabais chez l'un des partenaires. Les résidents de Shawinigan qui amèneront de la visite pourront également profiter d'une entrée gratuite.

La directrice générale de l'Office de tourisme, foires et congrès de Shawinigan, Valérie Lalbin, a raconté les débuts des Divins détours à Shawinigan en conférence de presse. «Nous parlons la langue des gens qui ont un intérêt pour l'art et le temps. Le tourisme gourmand a une place de plus en plus importante au Québec et l'idée est venue naturellement de l'ajouter à la visite de nos magnifiques églises. Nous voulions sortir des sentiers battus et bonifier l'expérience de la clientèle, donc jouer sur les deux volets de la définition de divin».

Le maire Michel Angers a souligné l'importance d'un tel projet pour le tourisme. «Shawinigan est capable de réaliser de belles et grandes choses. On dirait que dans les dernières semaines, je ne parle que de choses qui vont en ce sens. La ville de Shawinigan est fière d'être partenaire des Divins détours depuis ses débuts, une activité qui représente un prétexte idéal pour passer dans la région. C'est du rarement vu, quarante partenaires qui s'associent à un événement de la sorte. C'est tout un travail de concertation. J'invite les citoyens à en être les ambassadeurs», a-t-il lancé.

Pour tous les détails, rendez-vous au www.divinsdetours.com.