Détresse chez les aidants naturels

Antoine Tremblay antoine.tremblay@tc.tc
Publié le 5 octobre 2010

Par définition, au Canada, un aidant naturel est une personne qui dispense des soins et du soutien à un membre de sa famille, à un ami ou à un voisin qui possède un handicap physique ou mental, qui est un malade chronique ou dont la santé est précaire. Selon une récente étude de l'Institut canadien d'information sur la santé, leur rôle est vital dans la société, mais une proportion d’entre eux doivent affronter une épreuve supplémentaire : la détresse.

Selon statistique Canada, il y aurait plus de deux millions d’aidants naturels au pays et de ce nombre, une proportion de 16 % d’entres d’eux ont affirmé éprouver de la détresse associée à leur rôle.

Mais qu’entend-on par détresse? Ce sont toutes répercussions globales des exigences physiques, psychologiques, sociales et financières de l’aide apportée. Lorsqu’une personne aidante ne peut plus contribuer à apporter de l’aide ou encore, lorsqu’elle exprime des sentiments de détresse, de colère ou de dépression, cette personne a un trouble de détresse.

Source de détresse

Toujours selon cette même étude, un lien existerait entre la détresse chez les aidants naturels, le degré de déficience cognitive du patient et le nombre d’heures d’aide que cette personne reçoit. La probabilité de détresse est trois fois plus élevée pour les clients de service à domicile souffrant de déficience modérée à grave comme la maladie d’Alzheimer ou d’autres déficiences lourdes.

De plus, la proportion des aidants naturels qui éprouvent de la détresse s’élève à deux fois et demie plus élevée chez les patients recevant 21 heures ou plus de soins pas semaine. La détresse est également associée aux comportements difficiles à gérer, dont une résistance aux soins, l’agressivité verbale ou encore physique ou encore les conflits avec la famille ou les amis.

À noter que les conjoints aidants naturels sont plus susceptibles d’éprouver cette détresse que les autres aidants naturels. Cette affirmation vient probablement du fait qu’ils assument le rôle d’aidant 24 heures par jour.

Besoin d’aide

Les aidants naturels sont une ressource indispensable au réseau de la santé. Ils ont besoin de ressources supplémentaires ou de répit pour continuer à prodiguer des soins. L’étude mentionne que des discussions stratégiques portant sur l’importance des aidants naturels et les stratégies à adopter pour prévenir l’épuisement de cette population se déroulent actuellement au Canada.