Sections

Cancer du sein: on se serre les coudes

Octobre, mois de la sensibilisation au cancer du sein


Publié le 4 octobre 2017

Véronique Buisson, de La Philanthrope, et Isabelle Giroux, intervenante au centre du sein Le Ruban Rose.

©(Photo TC Media - Sandra Lacroix)

On estime qu'en 2017, 26 300 femmes au Canada recevront un diagnostic de cancer du sein. De ce nombre, 5000 en mourront.

uand le diagnostic d'un cancer tombe, chaque personne vit la situation à sa façon, mais toutes ont besoin d'aide, de ressources pour les aider à s'accrocher et à traverser l'épreuve.

«On veut inviter les entreprises et les gens à porter du rose pendant le mois d'octobre, de même qu'à organiser des activités en soutien au cancer du sein»

- Véronique Buisson

En Mauricie, les personnes atteintes d'un cancer peuvent compter sur le soutien du centre du sein Le Ruban Rose. Situé à Shawinigan, ce centre dessert toute la Mauricie et ses environs. Il accompagne les femmes à travers le cancer du sein qu'elles doivent affronter.

Pour sensibiliser la population à la cause et du même coup faire découvrir le Ruban Rose, La Philanthrope propose différentes initiatives dans le cadre du mois d'octobre, mois dédié à la sensibilisation au cancer du sein.

Dans un premier temps, on vous lance le défi: «On veut inviter la population et les entreprises à porter du rose en soutien aux femmes qui sont atteintes d'un cancer et à leurs proches. On veut aussi proposer aux entreprises certaines façons de faire des levées de fonds pour le centre du sein», explique Véronique Buisson, de la philanthrope, instigatrice de l'initiative.

Quelques idées simples pour contribuer à la cause ont été soulevées: remettre un petit montant sur chaque vente d'un certain produit (repas, thé, café, vêtement, etc.); inviter à ses employés de porter du rose tout le long du mois d'octobre (même demander 1$ chaque fois que l'un d'eux n'en porte pas); permettre aux employés de porter des jeans le vendredi en échange d'un 2$ pour la cause, etc.

Les organismes et entreprises pourraient également proposer leur propre levée de fonds en soutien au Ruban Rose.

Quelques entreprises ont déjà emboîté le pas, notamment les Vêtements Abaka, le 462 Tamarac et Quetzal Kombucha. Les Cataractes de Shawinigan présenteront également deux matchs en rose, les 25 et 27 octobre.

Un 5 à 7 pour la cause

Le 26 octobre prochain, un 5 à 7 sera organisé au profit du Centre du sein Le Ruban Rose. L'événement, de style <@Ri>pop-up shop<@$p> pour le corps et l'esprit, se tiendra au 462 Tamarac, Shawinigan. Il permettra aux personnes présentes de réseauter, découvrir différents exposants, boire des bulles, manger des tartares et autres bouchées, tout en faisant de belles rencontres.

Une émission Grand V, une émission d'entrevues et de témoignages diffusée sur le web, sera également en direct sur la thématique du cancer du sein.

Les billets pour ce 5 à 7, au coût de 50$, sont disponibles en quantité limitée, donc faites vite! Pour connaitre les points de vente des billets, pour plus d'informations sur cette campagne de sensibilisation au cancer du sein, rendez-vous au www.laphilanthrope.com.

Le centre du sein Le Ruban Rose: une ressource incontournable

Fondé en 1998, le centre du sein Le Ruban Rose intervient auprès des personnes touchées de près ou de loin par un cancer du sein. Seul organisme présent entre Québec et Montréal, le Ruban Rose vient en aide à des femmes de partout en Mauricie et ses environs.

Si certains ne connaissent pas cet organisme, les personnes qui ont passé par là en combattant un cancer du sein ou en accompagnant un proche atteint peuvent témoigner de son importance.

«Les femmes arrivent au centre après avoir reçu leur diagnostic, ou encore lorsqu'elles ont besoin d'une prothèse, explique  Isabelle Giroux, intervenante et chargée de projet au centre du sein Le Ruban Rose. On essaie de les diriger dans leur épreuve et leur donner le plus d'information pour qu'elles la traverse le plus facilement possible.»

En plus d'aider les femmes à s'orienter à travers les étapes à franchir et de leur prêter une oreille attentive, les intervenantes proposent la vente et l'ajustement de prothèses mammaires et de soutien-gorges adaptés, foulards et chapeaux. Le prêt de prothèses capillaires est aussi offert au centre.

En Mauricie, la demande de soutien est toujours grandissante.

«Il y a beaucoup plus de jeunes femmes maintenant, constate Mme Giroux. Des femmes de 50 ans et moins, on en voit énormément.»

Mme Giroux se veut optimiste quant aux statistiques liées au cancer du sein. Elle rappelle toutefois que la réalité des femmes touchées est la même que pour d'autres types de cancer.

«Le taux de réussite aujourd'hui est extraordinaire. Mais l'épreuve est là quand même! On doit quand même passer par le processus!»

Pour plus d'information sur le centre du sein Le Ruban Rose, rendez-vous au centre ou au www.rubanrosemauricie.org.