Redonner à la communauté, un repas à la fois

Popote volante: des élèves de l'école secondaire du Rocher prêtent main-forte au CAB de Grand-Mère


Publié le 28 mars 2017

Tout le mois de mars, des finissants ont cuisiné avec les bénévoles du Centre d'action bénévole de Grand-Mère. Il s'agit d'Ariane Naud, Ophélie Juteau, Tina Leblanc (coordonnatrice au CAB de Grand-Mère), Olivier Fournier, Nicolas Aubé, Jade Massicotte, Zachary DeMontigny et Léanne Vandal. Absents: Rose Bourdeau, Marianne Lanteigne-Parle, Sarah Airola et Juliette Michaud.

©(Photo TC Media - Myriam Lortie)

BÉNÉVOLAT. Les bénévoles du service de popote roulante du Centre d'action bénévole (CAB) de Grand-Mère auraient-il de la relève? Du 6 au 28 mars, 11 finissants de l'école secondaire du Rocher ont cuisiné et livré des repas avec eux dans le cadre de leur projet entrepreneurial.  

L'Hebdo du St-Maurice a rencontré les élèves à l'occasion de la Semaine québécoise des popotes roulantes qui se déroule du 26 mars au 1er avril sous le thème «Alimenter le maintien à domicile, un repas à la fois».

Junior Trudel, enseignant, et Sylvie Gervais, directrice générale du CAB de Grand-Mère.
(Photo TC Media - Myriam Lortie)

«Nous voulions redonner à la communauté», explique Ariane Naud, membre de la Jeune Coop Aidons-nous. «Au début ils voulaient faire de l'aide internationale, mais ils se sont rendu compte qu'ils n'avaient pas besoin d'aller très loin pour aider», explique de son côté Junior Trudel, enseignant en entrepreneuriat à l'école secondaire du Rocher dans le secteur Grand-Mère.

Le service de Popote volante existe depuis 41 ans au Centre d'action bénévole de Grand-Mère.
(Photo TC Media - Myriam Lortie)

Pendant le mois de mars, les élèves ont à tour de rôle été jumelés avec les bénévoles le temps d'un avant-midi. Ils ont d'abord cuisiné une quarantaine de repas, avant d'aller les livrer à domicile. «Ce matin on a épluché des patates pour faire des boulettes aux pêches!», raconte Ophélie Juteau.

Ophélie Juteau et Ariane Naud, finissantes à l'école secondaire du Rocher.
(Photo TC Media - Myriam Lortie)

Ce vent de jeunesse a certainement été apprécié des bénéficiaires. «C'est tout simple pour nous de passer un matin ici à cuisiner et d'aller leur porter un petit plat, mais pour eux, ça fait la différence. Ça fait leur journée parfois. Ils nous posent des questions, ça les met de bonne humeur», raconte de son côté Léanne Vandal.

«On a pu se rendre compte que la plupart des personnes sont seules et certaines démunies. Je n'étais pas conscient qu'il y avait autant de personnes âgées à Grand-Mère dans cette situation», ajoute Nicolas Aubé.

Je n'étais pas conscient qu'il y avait autant de personnes âgées à Grand-Mère dans cette situation

Nicolas Aubé, finissant èa l'école secondaire du Rocher

Madeleine Allard, bénévole depuis cinq ans, a elle aussi bien apprécié l'expérience. «Ça a été plaisant. C'est notre relève! On leur a montré quoi faire et ils l'ont bien fait», raconte-t-elle.

Sylvie Gervais, directrice générale du CAB de Grand-Mère s'est dite très heureuse de voir des jeunes sensibilisés à la réalité des aînés et à l'importance de l'action bénévole.

Des besoins grandissants

Le but des popotes volantes est d'assurer le maintien à domicile des personnes en perte d'autonomie, majoritairement des aînés, par l'offre de repas chauds et équilibrés deux fois par semaine. Les bénévoles assurent également une vigie. Le bénévole est bien souvent la seule personne que ces aînés verront dans la journée.

Le service est offert depuis maintenant 41 ans du côté de Grand-Mère et 51 ans à l'échelle du Québec. La fierté du CAB de Grand-Mère est que ses deux services de popotes, soit la Popote volante de Grand-Mère et la Popote roulante de St-Georges, se font encore comme à l'origine, c'est-à-dire grâce à des bénévoles qui mettent la main à la pâte. Des repas congelés sont maintenant offerts pour répondre à la demande.

Depuis trois ans, les deux services du CAB de Grand-Mère connaissent une importante expansion.  En 2016, 6005 repas ont été offerts à 97 clients, comparativement à 4077 repas à 84 clients en 2015. Il s'agit une forte augmentation des demandes dans les dernières années, si on compare aux  2566 repas offerts en 2013. Les personnes en perte d'autonomie sont âgées de 60 à 94 ans.

Il est possible de faire une demande ou de proposes ses services bénévoles en communiquant avec le Centre d'action bénévole de Grand-Mère au 819-538-7689, poste 2.