Sections

Après le Beatles Story Band… place au Britishow!


Publié le 10 août 2017

©Photo gracieuseté

ENTREVUE. Le Beatles Story Band - Orchestra a d'abord mis la table à une saison estivale haute en couleur… britannique! À compter du 18 août, ce sera autour du Britishow de s'installer dans la luxueuse salle J.-Antonio Thompson.

L'histoire de la musique britannique n'est pas à réécrire. Les Rolling Stones, les Beatles, Pink Floyd, Arctic Monkeys, sans oublier Adèle, Ed Sheeran ou encore Cat Stevens ont fait leur marque sur la scène mondiale.

Le Britishow vous offre la chance de replonger au cœur de grand succès qui seront repris sur scène sous la direction artistique et la mise en scène de Mike Gauthier, accompagné Philippe Turcotte à la direction musicale. En vedette, il y aura Yvan Pedneault, Renée Wilkin, Pascal Dufour et Jérôme Couture, en alternance avec Philippe Berghella. Un spectacle qui promet de vous en mettre plein la vue!

«Ça s'appelle ''roadtrip musical'' car c'est vraiment ça! On part de 1960 jusqu'à aujourd'hui. On traverse certaines époques, certaines villes et on le fait avec des vidéos alors ça rappelle des souvenirs aux gens. On ne passe pas nécessairement par les plus grands succès auxquels les gens s'attendraient, mais on sort des sentiers battus et ça amène de belles découvertes, car on ratisse très large», commente Renée Wilkin, enthousiaste.

Pendant une heure et trente minutes, plus de 100 chansons seront entonnées sous forme de ''medley'', mis à part quatre ou cinq morceaux distincts. Les amateurs de U2, ne soyez pas surpris! Vous ne pourrez entendre de leurs succès lors du spectacle.

«Officiellement, l'Irlande du Nord fait partie de l'Angleterre, mais le groupe U2 vient de la République d'Irlande et elle ne fait pas partie de l'Angleterre. Les gens pensent qu'il s'agit d'un groupe irlandais, moi le premier», explique Yvan Pedneault. «Mais bon, le cas inverse est échéant. Par exemple, j'ai été surpris d'apprendre que Beats for you était britannique, comme c'est aussi le cas pour le groupe des Bee Gees», ajoute-t-il.

Des surprises?

Et y aura-t-il quelques surprises sur scène?

«Les surprises sont, la plupart du temps, dans les choix des chansons, mais également dans les interprétations. Par exemple, les gens peuvent s'attendre à ce qu'un gars chante telle ou telle chanson, mais c'est moi qui arrive sur scène et qui chante», lance Mme Wilkin. «Ça nous fait sortir de nos zones de confort et c'est vraiment le fun de le faire. Il y a d'autres styles qu'on fait bien, même si les gens nous associent souvent à un style en particulier.»

«Lorsque tu participes à une émission comme La Voix, les gens t'associent à ce qu'ils ont vu et entendu de toi», ajoute pour sa part M. Pedneault. «Un spectacle comme celui-là nous donne la chance de se faire découvrir autrement. En sortant de notre zone de confort en termes de style, ça permet de nous améliorer en même temps. C'est positif en bout de ligne!»

Quelques couplets d'une chanson seront chantés en français. Il y aura également une chanson qui a été popularisée par une chanteuse américaine, mais qui est bel et bien d'origine britannique. De son côté, Philippe Berghella agira en alternance avec Jérôme Couture.

«On a hâte jouer en continu et de travailler le show même, tout en le peaufinant», explique Pascal Dufour.

«En faisant quelques représentations ici et là d'ici le 18 août, on va arriver à Trois-Rivières en étant confortable et en ne pensant pas trop à ce qui s'en vient. On aura trouvé l'aisance et nous serons très bien rodés sur scène», conclut  M. Pedneault.

Le Britishow sera présenté les 18, 19, 25, et 26 août, ainsi que les 1er, 2e, 8 et 9 septembre, au centre-ville de Trois-Rivières.

__________________________________________

Comment se sont-ils retrouvés sur le Britishow?

Pascal Dufour

«Je connaissais déjà Mike et Geneviève, car ils sont mes agents présentement. Je marchais dans la rue avec la poussette et les enfants et j'ai entendu ''Hey Pascal'', et c'était Mike (Gauthier)! On était voisin à Sainte-Anne-des-Lacs, sans le savoir et c'est comme ça qu'on s'est mis à travailler ensemble. Puis il m'a proposé de faire ce spectacle et j'ai trouvé l'idée très bonne, car ce sont toutes mes influences musicales pour lesquelles je fais de la musique à ce jour»

Yvan Pedneault

«J'ai participé à La Voix en 2016 et j'ai commencé à faire des spectacles avec Marc Dupré. Le pianiste de Marc est le directeur musical du Britishow et il m'a dit que je serais peut-être un bon candidat. J'ai fait l'audition et j'ai été sélectionné»

Renée Wilkin

«Je travaillais sur certains projets et sur mon deuxième album également. Philippe (Turcotte), le directeur musical, a soumis mon nom. On était quelques filles à se présenter. Il y avait plusieurs styles à couvrir dans le show alors j'ai eu à faire plusieurs bouts de chanson. J'ai été choisie!»

Philippe Berghella

«Ça faisait deux ans qu'on me harcelait au téléphone», lance-t-il à la blague. «Marc-André Fortin avait d'abord obtenu le rôle. Je lui avais même dit qu'il était chanceux de se joindre à ce projet-là. Puis lorsqu'il a décidé de prendre un autre chemin, ils ont pensé à moi car on était dans le même ''range'' vocal. J'ai sauté sur l'occasion car j'adore la musique British!»