Sections

Attaque de lundi: Sofiane Ghazi est accusé du meurtre du bébé

Publié le 25 juillet 2017

Le prévenu d'âge mineur devait comparaître aujourd'hui (24 juillet) à la Chambre de la jeunesse du Palais de justice de Saint-Jérôme.

©Photo TC Media - Archives

LA PRESSE CANADIENNE. Sofiane Ghazi, cet homme de 37 ans appréhendé lundi après que sa conjointe enceinte eut été poignardée durant la nuit de dimanche à lundi, a été accusé du meurtre prémédité du bébé au palais de justice de Montréal, mardi.

 

C’est donc dire que l’enfant, qui avait été accouché d’urgence par césarienne après l’agression, était vivant et est décédé des suites de ses blessures après cet accouchement.

Ghazi a également été accusé de tentative de meurtre et de menaces de mort à l’endroit de sa conjointe, qui a été grièvement blessée dans l’attentat.

D’autres chefs d’accusation pèsent également contre le prévenu, soit de vol de voiture et de vol qualifié, ainsi que trois chefs pour bris de probation.

À la suite d’un autre épisode de violence conjugale à l’endroit de sa conjointe, il lui avait notamment été interdit de se trouver chez la victime ou d’avoir tout contact avec elle.

La tragédie est survenue vers 2h30 du matin, lundi, après que les policiers eurent été appelés une première fois dimanche soir à l’appartement du couple de Montréal-Nord.

La dame avait alors remis ses deux autres enfants aux policiers pour qu’ils les emmènent chez un membre de la famille, mais elle avait refusé de quitter elle-même le logement.

Sofiane Ghazi avait pris la fuite après l’agression et s’était livré plusieurs heures plus tard aux policiers.

C’est durant sa fuite qu’il aurait commis un vol qualifié.