Sections

Les as du BMX convergent à Shawinigan

Coupe du Québec BMX: Shawinigan dans le circuit pour la première fois


Publié le 16 mai 2017

La piste de compétition, située à l'arrière de l'école secondaire Val-Mauricie dans le secteur Shawinigan-Sud, a été construite pour la 47e Finale des Jeux du Québec en 2012.

©(Photo gracieuseté - HELENE BASSARABA)

SPORT. Shawinigan sera, pour la première fois, l'hôte des deux premiers championnats provinciaux de la Coupe du Québec BMX. Les 27 et 28 mai prochains, les organisateurs se préparent à accueillir près de 250 coureurs et 1000 spectateurs chaque jour. Une belle occasion de se laisser impressionner par un sport plutôt méconnu et souvent sous-estimé.

Les organisateurs et responsables du club BMX Shawi, Denis Junior Bédard et Julie Bellemare, également propriétaires d'une boutique de vélo dans le secteur Shawinigan-Sud.
(Photo gracieuseté Jonathan Déry)

«C'est une belle visibilité pour le sport et ça va montrer aux gens de Shawinigan ce que c'est, le BMX», explique Denis Junior Bédard, co-organisateur et co-responsable et fondateur du club BMX Shawi.

«C'est un sport assez sous-estimé, mais on a fait un bon travail dans les dernières années», estime-t-il. «Les gens pensent qu'on n'a pas besoin d'être en forme en faire, mais les coureurs sont de super athlètes. C'est une discipline olympique!», rappelle-t-il.

Il faut environ 30 à 40 secondes pour compléter la piste à bosses. C'est le plus rapide qui gagne. «C'est court et intense. Comme pour les sprinters, il faut se donner à 300%». À ne pas confondre avec le BMX de type freestyle, où il faut exécuter des figures.

«BMX ça veut dire bicycle motocross, c'est comme un peu comme le motocross, mais à pédales. C'est pratiquement le même équipement.»

Un sport «pacifique»

Le club BMX Shawi compte environ 80 membres.
(Photo gracieuseté)

«C'est une compétition saine», laisse tomber Denis Junior Bédard. «C'est amical, tout le monde se connait, tout le monde se parle, on a hâte de se revoir chaque fois», apprécie-t-il. «À mon avis, ça fait des jeunes moins agressifs que ceux qui jouent au hockey, par exemple, où on peut se plaquer ou donner des coups de bâtons.»

D'ailleurs, beaucoup de jeunes qui pratiquent le BMX ont déjà expérimenté d'autres sports, comme le hockey ou le soccer. «On attire cette clientèle, ils aiment ça. C'est différent. C'est un sport individuel pratiqué en groupe, où personne n'est pointé du doigt.»

En-dehors de l'activité physique, il croit que le BMX permet aux jeunes de développer des habiletés essentielles au quotidien. «Ils vivent mieux avec la compétition dans la vie. Ça leur apprend à gérer leur stress sans que ça devienne agressif.»

Le BMX prend de l'ampleur à Shawinigan

La piste de compétition, située à l'arrière de l'école secondaire Val-Mauricie dans le secteur Shawinigan-Sud, a été construite pour la 47e Finale des Jeux du Québec en 2012. La Ville de Shawinigan s'était ensuite mise à la recherche de responsables qui pourraient faire profiter les citoyens des installations.

Cinq ans plus tard, le club est déjà à capacité maximale. Avec plus de 80 coureurs, il est le plus gros club de BMX en Mauricie. Pour les membres, c'est l'occasion de développer leur technique, notamment pour apprivoiser les bosses du parcours. Ils sont âgés entre 4 et… 50 ans!

«On sent l'engouement, les jeunes veulent tous essayer.» Si beaucoup vont et viennent chaque été, c'est la première année que le club a un bassin de membres avec un noyau fort. Malheureusement, le club, qui compte trois entraineurs et une dizaine d'assistants, est déjà à capacité maximale pour cet été.

Le Club BMX Shawi permet aux gens de la région de pratiquer ce sport extrême dans un cadre sécuritaire. (Photo L'Hebdo/Samuel Duranceau-Cloutier)
Samuel Duranceau-Cloutier

En Mauricie, Trois-Rivières (secteur Cap-de-la-Madeleine et Pointe-du-Lac) et La Tuque possèdent aussi leur club, qui compte en moyenne une soixantaine de membres. Pointe-du-Lac et La Tuque font d'ailleurs également partie du circuit de la coupe cette année.

Il est possible d'assister, gratuitement, aux courses qui se déroulent entre 11h et 16h, le samedi 27 et le dimanche 28 mai à Shawinigan. «Il va y avoir du BMX au pouce carré!», invite l'organisateur. Les bénévoles pour la compétition sont toujours les bienvenus, il suffit d'appeler au Coin du vélo, à Shawinigan-Sud.