Justin Bernier tranche le débat!

Mikhail Denisov remporte une véritable guerre de tranchées face aux Saguenéens


Publié le 27 janvier 2017

Mikhail Denisov a une fois plus démontré pourquoi il occupe le premier rang des gardiens de la LHJMQ cette saison et Justin Bernier a joué les héros lors de la séance de fusillade. Shawinigan a défait Chicoutimi 3 à 2, signant du même coup une 31e victoire en 46 matchs.

Rappelons-nous d'abord que les Saguenéens, qui occupaient le 9e rang avant la rencontre de ce soir, ont frappé fort à la date limite des transactions. Outre le retour du gardien de but Julio Billia, Chicoutimi a convaincu le défenseur German Rubstov (1er choix 2016 des Flyers) de terminer la saison dans la LHJMQ, en plus d'acquérir les Joey Ratelle, Olivier Galipeau, Kelly Klima et Kevin Klima.

Ce sont ces mêmes Saguenéens qui ont ouvert la marque à la 13e minute de jeu alors que le capitaine Nicolas Roy est parvenu à battre le gardien Mikhail Denisov de justesse sous sa jambière droite, lui qui avait réalisé le grand écart poteau à poteau.

Ce fut le seul but du premier vingt, que les locaux auront dominé 17 à 9 au chapitre des tirs au but.

Les Cataractes ont poursuivi leur domination en début de période médiane et ils ont pu récolter le fruit de leurs efforts. Le défenseur Simon Benoit a d'abord déjoué Billia d'un tir voilé. Puis 16 secondes plus tard, ce même Benoit a propulsé Dennis Yan en échappée et il n'allait pas manquer pareille occasion pour inscrire son 31e but de la saison, et du même coup, donner l'avance aux siens 2 à 1.

Tirs de barrage

Tranquille jusque-là, Denisov a dû se signaler à quelques reprises avant la fin de la période, réservant un de ses plus beaux arrêts face à Ratelle.

Le gardien russe a de nouveau brillé en début de troisième période jusqu'à ce que Frédéric Allard parvienne à marquer avec un peu plus de 12 minutes à jouer pour ramener les deux équipes à la case départ.

Il aura fallu attendre jusqu'à la séance de tirs de barrage pour déterminer un vainqueur. Pas moins de 7 tireurs se sont exécutés de chaque côté et Justin Bernier est venu clore le débat. Il a battu Billia d'un bon tir vif du côté bloqueur!

«La glace n’était vraiment pas belle et les feintes ne marchaient pas. J'ai dit aux gars et au coach que j'allais tirer, pour faire ça simple. Ç'a fonctionné!», a commenté Bernier.

Denisov, qui a brillé lors de la fusillade, et son opposant Billia, ont repoussé 32 rondelles chacun. Pas moins de 3744 spectateurs ont assisté au match.

Entrevues

«C'était un très bon match, avec beaucoup de chances de marquer des deux côtés. Être en séries éliminatoires, je pense qu'on jouerait encore!», commente l'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean.

«Nous avions mal paru à nos deux premiers matchs ici alors on ne voulait pas que ça se reproduise. Nous sommes encore au stade de faire des expériences et on continue de chercher notre synchronisme. On va voir les résultats à long terme et trouver la meilleure chimie possible.»

«Les gagnants ce soir sont les spectateurs, car c'était tout un match de hockey junior, explique son vis-à-vis, Claude Bouchard. Ils ont tout un alignement de l'autre côté, après plusieurs mouvements à la date limite des transactions. Imaginez quand Ratelle s'élance 5e et Klima (Kevin) arrive comme 6e tireur, ça veut dire qu'il y de gros joueurs là!»

«On a bien contré leur attaque. Dans le junior, c'est souvent une question de momentum. On a eu le momentum un bon bout, ensuite ils l'ont repris. Il fallait s'attendre à ce qu'ils aient de bonnes chances de marquer et ce fut le cas. (…)  Je pense que quand Denisov réalise 6 ou 7 arrêts en fusillade, il faut lui lever notre chapeau. Il a arrêté de bons tirs en fin de troisième période également et il a été solide ce soir.»

Prochains affrontements

Les Cataractes composent avec week-end très chargé. Ils seront à Victoriaville (19h30) demain, avant de revenir à Shawinigan dimanche face au Drakkar de Baie-Comeau (16h). Il est prévisible que Denisov soit de retour devant sa cage samedi et que Zachary Bouthillier soit d'office dimanche.

De plus…

 - Anthony Beauvillier a profité de la pause du match des étoiles dans la LNH pour venir rencontrer ses anciens coéquipiers et assister à la rencontre de ce soir. Il a été honoré au tableau indicateur lors de la deuxième période.

- Samuel Guilbault était absent et devrait rater les 5 prochaines semaines. Vous pouvez lire l'entrevue réalisée par TC Media avec le #22 http://www.lhebdodustmaurice.com/sports/hockey/2017/1/26/samuel-guilbault-joue-un-role-cle-a-shawinigan.html .

-          Alexis D'Aoust est également sur la liste blessé et représente un cas douteux ce week-end.

-          En l'emportant ce soir, les Huskies demeurent devant les Cataractes par 1 point.

 

Photo TC Media - Jonathan Cossette