Les Tigres se paient les Cats


Publié le 28 janvier 2017

*

©Denis Morin

Samedi soir, les Tigres ont disputé l'un de leurs meilleurs matchs à domicile en l'emportant 3 à 2 face aux Cataractes de Shawinigan.

Toutefois, les Félins ont eu chaud en troisième période. Très chaud.

En avance 3 à 0 au début du dernier engagement, les locaux ont vu les Cats inscrire deux buts en un peu plus de trois minutes de jeu pour donner des sueurs froides aux 2577 spectateurs.

Avec ce triomphe, les troupiers de Louis Robitaille ont maintenant remporté quatre de leurs cinq derniers matchs, récoltant neuf points sur une possibilité de dix.

Quarante bonnes minutes

Les locaux ont disputé une première période sans faille, limitant les visiteurs à seulement cinq lancers en direction de James Povall. À l'autre extrémité, Mikhail Denisov a fait face à 11 lancers, cédant une seule fois  sur le tir en avantage numérique d'Alexandre Goulet. L'attaquant des Tigres a profité de la circulation lourde devant le but Cats pour permettre aux siens de retourner au vestiaire avec une avance d'un but.

Au deuxième tiers, les Félins n'ont pas levé le pied en doublant puis en triplant leur avance. Dans l'ordre, Félix Lauzon et Nicolas Latulippe ont chacun eu raison du portier des Cats en sautant sur des retours de lancers. Pour Lauzon, il s'agissait de son deuxième filet en autant de rencontre depuis son retour au jeu.

Après cette période, les Félins dominaient 25-10 au chapitre des tirs au but.

Si les deux premières périodes ont été l'affaire des Tigres, les 20 dernières minutes de jeu ont été celles des Cataractes, qui ont déjoué Povall à deux reprises par l'entremise de Samuel Blier et Yan Dennis.

Poval a terminé le match avec 12 arrêts. Son vis-à-vis a été bombardé de 33 rondelles.

Doucet le vengeur

Lorsque Kevin Cloutier a fait l'acquisition de Justin Doucet au cours de la période des transactions, on parlait du nouveau venu comme d'un joueur capable de jeter les gants quand la situation l'exigeait.

Samedi soir, le numéro 34 des Tigres a livré un furieux combat face à Tommy Cardinal. Quelques instants auparavant, le joueur des Cataractes avait sonné Jimmy Huntington avec une mise en échec percutante.

Doucet a atteint son adversaire avec quelques crochets avant de lui assener le coup de grâce avec un percutant direct.

Pour cette rencontre, les Félins étaient privés des services de Maxime Comtois, qui était à Québec en vue du match de lundi des Meilleurs espoirs LCH/LNH au Centre Vidéotron.