Deux buts de Senez dans une remontée des Cataractes


Publié le 1 février 2017

Affrontement Océanic / Cataractes

©Photo TC Media Jonathan Cossette

LHJMQ. En déficit 2 à 0 après seulement 8 minutes de jeu, les Cataractes de Shawinigan n'ont pas paniqué, en route vers une victoire de 4 à 2 face à l'Océanic de Rimouski. Vincent Senez a inscrit deux buts, tandis que les défenseurs Simon Benoit et Gabriel Sylvestre récoltaient 2 points chacun.

Le meilleur marqueur de la LHJMQ, et joueur de la dernière semaine dans la LCH, Tyler Boland, était de passage en Mauricie et n'a pas mis de temps à se mettre en valeur. Dès la première minute de jeu, le #22 s'est échappé devant Mikhail Denisov qu'il a battu à l'aide d'une belle feinte du revers. Son 38e but de la saison ouvrait la marque dans la rencontre.

Quelques instants plus tard, l'Océanic a remporté une importante mise au jeu à la gauche de Denisov. Elle a conduit au 11e but de Carson MacKinnon.

Deux minutes plus tard, les Cataractes jouaient le même coup aux visiteurs. Une mise au jeu remportée en territoire ennemi a mené à un tir vif de Samuel Girard, redirigé au passage par Vincent Senez, ce qui réduisait l'écart 2 à 1. Le gardien de but Alexandre Lagacé, ancien produit des Estacades de Trois-Rivières (2013-2014), n'a eu aucune chance.

Les locaux n'ont pas perdu de temps au deuxième vingt alors que Dennis Yan a inscrit son 34e but de la saison dès la première minute de jeu. Le défenseur Gabriel Sylvestre obtenait du même coup son deuxième point ce soir. Ce fut le seul but de la période.

En fin de période, les Cats ont eu à écouler une autre pénalité de 4 minutes, de nouveau décernée à Mathieu Olivier, comme on avait vu dans le match précédent face au Drakkar. Shawinigan retraitait au vestiaire en avance 19 à 8 au chapitre des lancers.

Troisième vingt

Les Cataractes ont continué de bourdonner dans la zone des visiteurs dès le début des offrandes.

À la 6e minute, le lancer de la pointe de Renat Dadadzhanov a ricoché sur la jambière d'Antoine Demers, bien placé devant le filet. La rondelle s'est retrouvée dans la partie supérieure, par-dessus l'épaule de Lagacé. Le deuxième but de la saison du #10 donnait l'avance aux locaux pour la première fois dans le match, 3 à 2.

Puis quelque 3 minutes plus tard, Senez s'est emparé d'un retour devant le filet pour glisser la rondelle entre les jambières du gardien visiteur et du même coup, inscrire son deuxième but du match. Le but a été accordé après révision vidéo et les Cataractes se donnaient une priorité de deux buts.

Entrevues

«On a fait les petits détails offensifs qu'on ne faisait pas et c'est qu'on avait demandé aux gars lors du meeting. On s'est retrouvé rapidement en arrière 2 à 0 et il y a une certaine nature humaine qui aurait pu faire en sorte qu'on panique, compte tenu du succès que l'Océanic avait contre nous cette saison, mais on n'a pas paniqué», commente Claude Bouchard, pilote des Cataractes.

         «On ne peut pas reprocher grand-chose à Senez dernièrement. On est content de son effort et il travaille très fort. (…) On a eu à tuer un désavantage de 4 minutes, accidentel disons-le. C'était 2 à 2 et nous n'avons pas donné de but alors je pense que c'est un fait saillant du match.»

«C'est décevant de la façon dont nous nous sommes présentés», a quant à lui lancé Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic. «Le résultat est bien secondaire pour nous comparativement à notre performance. On ne s'est pas présenté pour gagner le match et il faut donner le crédit aux Cataractes en infériorité. Ils ont bloqué les lignes de tir.»

«On n’a pas été bon ce soir! On n'a pas besoin de chercher plus loin que ça.»

Senez, de son côté, était heureux de sa prestation.

«J'ai appliqué ce que Claude (Bouchard) m'a dit de faire. Il voulait que je finisse mes mises en échec, que je crée du trafic et que je lance plus au ''net''. (…) On s'est relevé rapidement après avoir accordé deux buts. On a réussi à cacher la vue et créer du trafic devant Lagacé qui avait été très bon contre nous cette saison», a-t-il commenté.

Plus de 3350 spectateurs ont assisté à la rencontre, dominée 31 à 17 du côté des tirs en faveur des Cataractes.

Prochains matchs

La prochaine rencontre des Shawiniganais aura lieu samedi. Ce sera journée de festivités au Centre Gervais Auto car l'organisation des Cataractes procédera au retrait de chandail de l'ancien #16, Pascal Dupuis. La rencontre est prévue pour 16h face aux Olympiques de Gatineau.

Par la suite, les hommes de Claude Bouchard disputeront 3 matchs en 3 soirs, dans les Maritimes. Ils ont rendez-vous à Bathurst, Saint John et Halifax les 10, 11 et 12 février.

De plus…

   - Samuel Guilbault (#22) est toujours incommodé par une blessure, tout comme Alexis D'Aoust (#37). Le défenseur Cavan Fitzgerald (#55) était suspendu pour la rencontre.

-          Avant la rencontre, Brandon Gignac (#28) a été nommé joueur du mois de janvier chez les Cats et Nicholas Welsh (#77) a reçu la 4e étoile via le Fan Club des Cataractes de Shawinigan. Gignac a amassé 17 points en 13 matchs, incluant 5 parties où il a totalisé au moins deux points.

-          Avant le match, l'Océanic occupait le 12e rang et n'avait pas perdu en temps réglementaire en 4 matchs (3-0-1). De plus, Rimouski présentait un dossier de 6-3-1 à ses 10 dernières sorties.

- Photo TC Media - Jonathan Cossette