Marc-André Bergeron se blesse à un mauvais moment


Publié le 17 février 2017

Marc-André Bergeron se blesse à un mauvais moment

©Photo Archives-SBuisson

LAH. Marc-André Bergeron poursuit sa carrière de hockeyeur avec l’organisation des Blue Jackets de Columbus. Le défenseur de 36 ans s'est rapporté aux Monsters de Cleveland dans la Ligue américaine de hockey (LAH), peu avant la période des Fêtes. Une blessure est venue ralentir ses objectifs personnels.

Le président des Aigles de Trois-Rivières et ancien défenseur du Canadien de Montréal n'avait qu'un seul but en tête: faire ses classes et espérer obtenir nouvelle une chance dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Une blessure est venue contrecarrer ses plans.

«Ça allait très bien pour moi depuis mon arrivée. J'ai reçu une mise échec par derrière alors je suis présentement en réhabilitation. C'est dommage, mais ça fait partie des joies de notre sport», commente celui qui pourrait revenir au jeu autour du 20 février. «On se concentre sur la remise en forme et sur les séances d'entraînement pour guérir au plus vite.»

Les Monsters bataillent pour le 3e ou 4e de la Division Centrale. Le Trifluvien avait récolté 6 points à ses 6 premiers affrontements.

«J'amassais des points! Mon intégration s'est bien faite et l'équipe a été compréhensive dès mon arrivée dans le sens où j'étais chez nous depuis le début de la saison. On m'a beaucoup aidé et j'allais dans la bonne direction. Je ne me décourage pas pour autant! Il reste encore plusieurs matchs au calendrier des Blue Jackets.»

«Je me plais bien ici, même si c'est différent de la LNH avec le voyagement et quelques autres trucs autour. Je savais cependant dans quoi je m'embarquais.  Je venais dans le but de m'amuser et de me remettre en forme pour retourner dans la LNH. Évidemment, rien ne m'avait été promis, mais ils savent comment je vois les choses et ils connaissent mes objectifs», ajoute-t-il.

Défensive bien nantie

Les Jackets comptent sur les jeunes espoirs Zach Werenski, Ryan Murray, Markus Nutivaara et Seth Jones à la ligne bleue. S'ajoutent à ce quatuor les David Savard (25 ans) et Jack Johnson (29 ans). Dalton Prout agit à titre de 7e défenseur et Scott Harrington a disputé 8 rencontres.

Lors des trois dernières années, Bergeron a évolué avec les Lions de Zurich dans la Ligue nationale A en Suisse. Il a récolté 18 buts et 60 passes en 135 rencontres. Il se concentre sur sa fin de saison à Cleveland, bien qu'il soit loin de sa famille.

«Je suis seul ici, mais ça va bien. C'était plus simple aussi, avec mes enfants qui vont à l'école et qui pratiquent le hockey en Mauricie. Ils sont bien à Trois-Rivières! De mon côté, j'y vais au jour le jour», confie-t-il.

Et si une nouvelle opportunité s'offrait à lui l'an prochain?

«J'évaluerai les options qui se présentent à moi, et surtout, je ne suis pas pressé de prendre une décision. Ça me fait rire quand je vois que la plupart des joueurs se sentent obligés, dirait-on, de tenir une conférence de presse pour se retirer.»

«Je ne sais pas encore ce que je ferai l'an prochain. Et je suis conscient qu'il me reste moins de hockey à jouer qu'il m'en restait», conclut-il.

___