2016, l’année de Samuel Girard

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
2016, l’année de Samuel Girard
2016

Pas moins de 32 joueurs se feront la lutte pour représenter le pays lors du renommé Championnat mondial de hockey junior, présenté annuellement à la fin du mois de décembre. Le défenseur #1 des Cataractes, Samuel Girard, fait partie de la liste des invités.

Au final, quelque 22 places seront disponibles. La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) compte neuf joués invités.

La moitié des défenseurs appelés appartiennent au Circuit Courteau. Outre Girard, il y a les défenseurs Philippe Myers (Rouyn-Noranda), Jérémy Lauzon (Rouyn-Noranda), Guillaume Brisebois (Charlottetown) et Thomas Chabot (Saint John).

«J’ai reçu l’appel de Dominic Ducharme ce matin et j’étais vraiment heureux. Ça faisait partie de mes objectifs, même si je suis quelqu’un qui ne se met pas vraiment d’attente pour ne pas être déçu. Ça va être une expérience de plus pour moi et ce serait une chance en or de pouvoir représenter mon pays», confie Girard.

«Je vais me présenter là-bas avec ma propre identité, avec mon style de jeu. Je ne vais pas changer ma  »game ». S’ils m’ont invité, c’est qu’ils savent déjà quel genre de joueur je suis. Je suis vraiment content de faire partie de la liste.»

Les autres arrières sont Jake Bean (Ouest), Dante Fabbro (Université de Boston), Kale Clague (Ouest), Noah Juulsen (1er choix des Canadiens 2015 – Ouest) et Victor Mete (Ontario).

En attaque, Julien Gauthier (Val-d’Or), Pierre-Luc Dubois (Cap-Breton), Mathieu Joseph (Saint John) et Nicolas Roy (Chicoutimi) participeront au camp final.

Saison de rêve?

Le #94 des Cats est bien installé au 10e rang des pointeurs avec 33 points. Et dire qu’il n’a pris part qu’à 20 rencontres!

«Nous avons une excellente équipe à Shawinigan alors ça aide beaucoup. Je vous dirais que je mets énormément d’effort l’été. Je travaille à améliorer ma vision du jeu et je travaille beaucoup mon patinage. Je donne une grosse partie des bénéfices à l’École de power skating de Julie Robitaille et à l’équipe d’entraîneurs. Chaque année, j’essaye de travailler les moindres petits détails», confie-t-il.

«Je suis arrivé à Shawinigan à 16 ans et j’ai obtenu beaucoup de temps glace. C’est rare pour un jeune joueur. Martin Bernard m’a fait énormément confiance. Ensuite, Claude (Bouchard) me fait énormément confiance également. Steve Larouche m’aide beaucoup aussi. Il a atteint la LNH et m’aide avec mon lancer frappé. Je suis très bien entouré chez les Cataractes!»

Girard est d’avis que les Cataractes représentent, de nouveau, une des excellentes formations du circuit.

«Nous avons une bonne formation et on a connu un gros début de saison. On a eu quelques moments plus difficiles, mais ça fait partie du hockey. Notre équipe est forte mentalement et on remonte souvent la pente, ce qui démontre notre force de caractère. On doit continuer de travailler fort et de respecter notre identité d’équipe. Il faut continuer d’axer sur notre vitesse et de respecter le plan de match à chaque soir.»

Choix de deuxième tour des Prédateurs de Nashville l’été dernier, Girard avait fait partie des dernières coupures de la formation du Tennessee.

«J’ai connu un très bon camp à Nashville, c’est certain! Ç’a très bien été dans les matchs où j’ai été utilisé. Je suis revenu avec beaucoup plus d’outils à Shawinigan et un bon bagage d’expérience. Je suis revenu avec une grande confiance. Ça fait quand même deux ans que je suis dans Ligue alors je la connais bien», conclut-il.

————————–

Qu’aurais-tu choisi comme plan de carrière si tu n’étais pas hockeyeur?

«J’ai commencé à jouer au hockey à 4 ans. Je me suis retrouvé dans le Midget AAA à 15 ans. Disons que de 4 à 14 ans, on ne pense pas vraiment à notre future carrière et lorsque j’ai atteint le Midget, j’ai tout de suite aspiré à devenir joueur de hockey professionnel. Je n’ai pas vraiment pensé à de Plan B»

Passe-temps favori autre que le hockey?

«Je pratique un sport assez stressant, alors j’adore pêché pendant les vacances. Ça nous permet de vraiment décrocher»

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires