Plus d’informations aux citoyens via une application

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Plus d’informations aux citoyens via une application
Jean-Hugues Hamelin, Louis-Charles Hamelin, et Benjamin Cotton (absent de la photo) sont les co-fondateurs de l'application Carecity. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

TECHNOLOGIE. La Ville de Shawinigan et la compagnie Technologies Carecity ont conjointement lance une application mardi matin au Digihub afin que les citoyens de Shawinigan puissant être informés en temps réel.

Carecity est une application gratuite pour les téléphones intelligents dont les citoyens peuvent recevoir de l’information et signaler des problématiques à la Ville, comme un nid-de-poule, une baisse de pression d’eau, un graffiti, ou la défectuosité d’un lampadaire. Pour l’instant, cette fonctionnalité de signalement de problème n’est pas encore en fonction.

Sur le portail d’information, les citoyens pourront être notifiés d’un communiqué de presse émis pas la Ville, les avis publics, ou les offres d’emploi. Il sera aussi possible de se renseigner pour l’autorisation d’un stationnement hivernal de nuit en recevant une alerte.

«C’est une annonce importe pour la Ville de Shawinigan, exprime le maire Michel Angers. Il s’agit d’un geste de plus dans notre démarche de ville intelligente. C’est normal pour nous d’établir un partenariat avec une startup du Digihub pour développer conjointement l’application Carecity. Shawinigan est un banc d’essai pour le moment, et l’application ne s’arrêtera pas seulement pour la Ville de Shawinigan.

Le projet a débuté en mars 2017, et l’application a été présentée à la Ville au printemps 2018. Une entente de co-développement de 20 350$ sur deux ans a été conclue.

«Comme citoyen, je voulais communiquer facilement et rapidement avec ma ville à partir de mon téléphone intelligent. C’est pourquoi on a développé cette application et qu’on l’a présenté à la Ville de Shawinigan, pour qu’on la bonifie en collaboration avec le Service des travaux publics, le Service des technologies de l’information, et le service des communications et des relations avec les citoyens. L’application est évolutive et de nouvelles versions sont prévues en 2019 pour maximiser les fonctionnalités pour les utilisateurs», soutient Jean-Hugues Hamelin, co-fondateur de l’application.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
leo vezina Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
leo vezina
Invité
leo vezina

J’ essayer de me connecter a votre logiciel en me disent que mon e mail est pas bon et mot passe que j’ai recu