Autre coup dur pour les producteurs d’asclépiade

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Autre coup dur pour les producteurs d’asclépiade
Asclépiade. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

ÉCONOMIE. L’entreprise qui avait pris la relève des Industries Encore 3, Monark Eco Fibre, a annoncé récemment qu’elle cessait ses opérations de transformation et la mise en marché de la fibre de l’asclépiade.

Monark Eco Fibre a été en action pendant seulement un an. Il s’agit d’un autre coup dur pour les producteurs d’asclépiade qui avaient vu l’entreprise des Industries Encore 3 déclarer faillite il y a un peu plus d’une année.

C’est la récolte de la matière première qui serait au coeur de la problématique. Monark Eco Fibre voulait utiliser la fibre comme isolant pour des manteaux et des sacs de couchage, mais le volume n’était pas suffisant. L’équipement de transformation qui se trouve dans une usine de Granby et la matière de l’asclépiade sont à vendre.

Toutefois, les producteurs regroupés dans la Coopérative Monark poursuivent leur production.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des