Marcel Jobin a déjà l’œil sur la Pologne

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Marcel Jobin a déjà l’œil sur la Pologne
Marcel Jobin lors de sa participation aux Championnats du monde d'athlétisme chez les maîtres en Espagne, en septembre 2018. (Photo : (Photo courtoisie))

SPORT. Récipiendaire du titre d’athlète de l’année 2018 chez les Vétérans (35 ans et plus) lors du Gala Athlètas en décembre dernier à Montréal, Marcel Jobin ne souhaite rien de moins que le même honneur lors du 37e Gala Sport Hommage Desjardins qui se tiendra ce 12 janvier à Espace Shawinigan.

En Mauricie, la catégorie Senior est réservée aux athlètes de 55 ans et plus. Le marcheur olympique de 76 ans sera cette fois-ci en compétition avec Pierre Slusarek (course à pied), Odette Trudel (curling) et Odette Gélinas (course à pied).

L’athlète de Saint-Boniface a en effet connu une année 2018 mémorable avec cinq records canadiens, trois meilleures performances mondiales et deux médailles de bronze. Celles-ci ont été récoltées lors des Championnats du monde des masters qui se tenaient en septembre à Malaga, en Espagne. Chez les 75-79 ans, Marcel Jobin a terminé 3e dans les épreuves du 5 km et 20 km et pris le 7e rang au 10 km. «Je n’avais pas fait de 20 km depuis les Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984», raconte-t-il avec fierté

En arrivant en Espagne, Jobin croyait en ses chances de gagner trois médailles d’or puisqu’il avait étudié les performances de ses opposants. «Sur papier, j’affichais de meilleurs temps dans ma saison mais la température était de 33 degrés là-bas. Ce ne sont pas des conditions dans lesquelles j’aime compétitionner.»

Ces jours-ci, l’ex-Olympien poursuit son entrainement en prévision des Mondiaux d’athlétisme des maîtres en salle qui se tiendront à Torun, en Pologne, du 24 au 30 mars prochain. Marcel Jobin est inscrit dans les épreuves du 3 km en salle et au 10 km extérieur. À plus long terme, l’athlète de Saint-Boniface vise les Championnats du monde d’athlétisme chez les maîtres qui se dérouleront à Toronto en 2020. «J’aurai alors 78 ans. Ça serait peut-être une belle façon de terminer ma carrière chez moi», lance celui qui a entrepris sa carrière sportive en 1958, soit il y a 61 ans.

Saison 2018 en chiffres

1500 mètres en salle: record canadien et meilleure performance mondiale

3 km sur piste : record canadien et meilleure performance mondiale

10 km sur piste: record canadien et meilleure performance mondiale

20 km sur route: meilleure performance canadienne

Mile sur piste: record canadien et meilleure performance mondiale

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des