24 mars 1954 – Création de la marque AMC

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
24 mars 1954 – Création de la marque AMC

Les actionnaires de Nash-Kelvinator Corporation et de Hudson Motor Car Company ont approuvé en ce jour de 1954 le projet de fusion des deux entreprises. Les sociétés formeraient American Motors Corporation (AMC). AMC est reconnu comme le fabricant de voitures indépendant le plus populaire après la guerre. Cette transaction est devnu à l’époque la plus importante transaction financière aux États-Unis d’une valeur de 197 793 366 $ – mais n’était qu’une des phases de la méga fusion prévue entre Hudson, Nash, Studebaker et Packard. La société combinée couvrirait tous les segments du marché, et leur taille et leur capacité à partager l’ingénierie amortiraient bien les coûts; du moins, c’était le plan de George Mason de Kelvinator, dont la société était propriétaire de Nash. Le nom «American Motors» tire son origine de Mason, qui a commencé à travailler sur le projet juste après la Seconde Guerre mondiale.

Quatrième constructeur américain, sa marque vedette Jeep, AMC vit ses ventes décliner à la fin des années 70 face à la concurrence des trois grands de l’auto américains et des constructeurs japonais. Il dut s’allier puis être repris Renault en 1979. Mais face aux difficultés du groupe français, AMC fut revendu à Chrysler le 2 mai 1987. Ce dernier cessa l’utilisation de la marque AMC et des modèles venant de Renault pour ne retenir que la division Jeep et la marque Eagle.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des