4 600 plants de cannabis saisis à Saint-Justin

Par superadmin

Autre beau coup de filet de la Sûreté du Québec de la MRC de Maskinongé et des policiers du Bureau régional des enquêtes de la Mauricie. En effet, une vingtaine de policiers ont saisi 4 600 plants de cannabis dans une serre organique qui était en opération dans une bâtisse qui abritait autrefois une usine de bois, rue Gagné, à Saint-Justin.

Les policiers se sont pointés sur les lieux vers les 10h30, jeudi matin, 18 octobre. Une enquête de plusieurs semaines a conduit ceux-ci sur les lieux où deux individus, un de 31 ans et l’autre de 55 ans, respectivement de Trois-Rivières et Lavaltrie, étaient « au boulot » au moment où les policiers ont fait irruption.

Comparution

Les individus arrêtés devaient comparaître en fin de journée, ce jeudi 18 octobre, au Palais de justice de Trois-Rivières, afin de répondre à des accusation de production de cannabis en vue d’en faire le trafic ainsi que de possession en vue d’en faire le trafic, a laissé savoir l’agent Pierre Rivard, agent d’information à la SQ de la Mauricie.

M. Rivard a laissé savoir à L’Écho que d’autres arrestations pourraient être effectuées en rapport à cette affaire.

Les policiers ont découvert plusieurs jardins rotatifs à l’intérieur de la serre organique où se retrouvaient une pouponnière, des plants matures et deux salles de croissance.

De plus, des perquisitions ont été effectuées dans deux résidences, l’une à Trois-Rivières et l’autre, à Lavaltrie.

Autre saisie

Il s’agissait de la seconde saisie de cannabis à deux jours d’intervalle puisque le 16, les policiers ont saisi tout près de 600 kilos de cannabis, dans un garage du rang de la Baie-des-Ouines, à Maskinongé. La drogue saisie était prête pour la revente. Lorsque les policiers se sont présentés sur les lieux, deux hommes étaient dans le garage, s’affairant à préparer le cannabis en vue de la revente. Les deux hommes arrêtés sont Jason Grand, 33 ans, et Joël Pelletier, 43 ans, de même que Sandra Dumais, 43 ans également, qui était dans la résidence près du garage. Des accusations de production de cannabis et possession en vue d’en faire le trafic pesaient contre ces personnes. Un autre homme a été arrêté dans un logement de l’Avenue Saint-Laurent, à Louiseville. Il devait comparaître par voie de sommation, a fait savoir l’agent Rivard. Un cinquième individu, âgé de 42 ans, s’est livré à la police, jeudi. Les policiers ont mis la main sur le cannabis, de l’équipement servant à le sécher ainsi qu’une rétrocaveuse qui avait été rapportée volée, à Sainte-Angèle-de-Prémont.

Intro par effraction

Finalement, un individu s’est introduit par effraction dans une résidence de Sainte-Ursule dans la nuit de jeudi et a tabassé l’occupant des lieux. Selon ce qu’a laissé savoir l’agent Pierre Rivard, les deux personnes se connaissaient.

Les motifs de l’intro par effraction et des coups portés à celui qui occupait la résidence n’étaient pas connus au moment de mettre sous presse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires