L’école de la Petite-Rivière sera reconstruite sur un autre site

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
L’école de la Petite-Rivière sera reconstruite sur un autre site
En partant de la gauche, on retrouve le conseiller du districti des Montagnes, Christian Hould; le directeur général du CSSÉ, Denis Lemaire; et le maire de Shawinigan, Michel Angers. (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

ÉDUCATION.  L’école primaire de la Petite-Rivière, dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, qui devait être reconstruite sur son site actuel le sera maintenant au bout de la rue des Frênes sur un terrain appartenant à la Ville de Shawinigan. 

Accompagné du directeur général du Centre de services scolaire de l’Énergie (CSSÉ), Denis Lemaire, le maire Michel Angers a annoncé mardi que la Ville allait céder gratuitement dans les prochains mois un terrain boisé de 15 000 mètres carrés pour permettre la construction de la nouvelle école qui comprendra neuf classes et un gymnase.

Ce sont des tests de sol sur le site actuel de l’école, sur le chemin Principal, qui ont relevé que la portance du terrain n’était pas optimale pour supporter une nouvelle construction. De plus, sur la carte de la Sécurité civile, une partie du terrain de l’école était située dans une zone de contrainte sensible aux glissements de sols.

Denis Lemaire a cependant tenu à souligner que cette situation ne représentait pas un danger pour les élèves d’ici à leur transfert prévu dans un peu moins de trois ans. Pour respecter cet échéancier, la CSSÉ prévoit déposer ses plans et devis d’ici la fin de la présente année scolaire avec l’objectif de lancer ses appels d’offres à l’été 2023. La durée de construction de la nouvelle école et du gymnase étant estimée à entre 18 à 24 mois, c’est donc à l’automne 2025 que les premiers élèves devraient y faire leur entrée.

Pour mener à terme son projet, le CSSÉ bénéficiera d’un budget de près de 15 millions$, soit environ 2 millions$ de plus que ce que le ministère de l’Éducation prévoyait allouer pour le projet initial. À l’automne 2021, le gouvernement du Québec avait dévoilé dix projets de reconstruction pour les écoles du Québec, dont deux étaient situés sur le territoire du CSSÉ, soit celle de la Petite-Rivière dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, et Notre-Dame, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Denis Lemaire a souligné que la décision facile aurait été de transférer les quelque 150 élèves dans d’autres établissements à Shawinigan, mais c’était la volonté commune du Centre et de la Ville que les familles du secteur Saint-Gérard-des-Laurentides puissent continuer à avoir une école de proximité.

La construction d’un bâtiment entièrement neuf permettra de plus à ce que celui-ci intègre les nouveaux concepts architecturaux associés à la nouvelle génération d’écoles favorisant la réussite scolaire a expliqué le directeur général du CSSÉ.

Fruit de la bonne collaboration entre la Ville et le Centre, les aires de jeux de la nouvelle école seront aménagées de façon à y intégrer le parc Pierre-Garceau situé juste à côté. L’entente entre les deux partenaires prévoira que ces espaces publics, de même que le futur gymnase, seront également mis à la disposition de la population du secteur en dehors des heures de classe.  

Enfin, le projet prévoit la démolition de l’école actuelle et du gymnase une fois les élèves transférés dans le nouveau bâtiment. Le site sera évidemment nettoyé et éventuellement transformé en espaces verts prévoit Denis Lemaire.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires