Au nom du sport

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix

La toute nouvelle série Au nom du sport prendra l’affiche sur les ondes de Télé-Québec le 8 septembre prochain. Pascal L’Heureux, natif de Saint-Georges-de-Champlain, est à la tête de ce projet, qui dévoilera le sport sous toutes ses coutures.

«J’ai soumis l’idée de développer un angle différent, de montrer les coulisses du sport, c’est-à-dire ce qui n’est jamais filmé. Aller à des endroits où il n’y a jamais eu de caméras. Par exemple, lorsqu’un agent négocie dans la Ligue nationale, on a rarement accès à ce qui se dit vraiment», souligne Pascal L’Heureux, réalisateur-coordonnateur de cette nouvelle émission.

Avec Martin Leclerc, journaliste de la série et chef recherchiste, Au nom du sport se veut un concept original ouvrant une fenêtre sur une réalité peu connue des métiers du sport, un monde où il y a beaucoup de pression, mais aussi beaucoup de passion.

Chaque semaine, Pascal L’Heureux et son équipe démystifieront le rôle des différentes personnes entourant les athlètes, entraîneur, directeur général, arbitre, journaliste, dépisteur, psychologue sportif, équipe médicale, agent d’athlète, promoteur, fans, etc.

«Chaque émission visite un métier, explique-t-il. En tout, il y en a 12. Chaque fois, nous avons trois personnes qui font le même travail mais pas nécessairement dans le même sport ou le même niveau, afin de créer des contrastes. Dans la même émission, nous sommes à Détroit et à Drummondville!»

Dans la réalisation de l’une des émissions, l’équipe de tournage de Au nom du sport, s’est d’ailleurs rendue au Centre Bionest avec Michel Dumas, dépisteur en chef des Black Hawks de Chicago.

«Les dépisteurs sont ceux qui parcourent des kilomètres et des kilomètres pour trouver des futurs joueurs», explique Pascal L’Heureux, qui n’a pas caché son enthousiasme lors de cette venue dans sa région. D’autres grands noms du monde sportif font également parti de cette nouvelle émission, Vincent Lecavalier, Pat Brisson (agent de Sydney Crosby), Joannie Rochette, Éric Lucas, etc.

«À travers ce que les gens vivent sur le terrain, nous avons aussi des personnes qui agissent comme penseurs, qui connaissent le milieu du sport et qui questionnent les grands enjeux: Pierre Foglia, Réjean Tremblay, Ron Fournier, Dany Dubé, Paul Houde, Christian Tétreault, etc.»

De Saint-Georges à Montréal

Avant de se retrouver à la barre de cette émission, il a cheminé dans un parcours professionnel tout d’abord en Mauricie, comme caméraman puis directeur photo. Il a ensuite pris la route de Montréal, où il a travaillé ces dernières années comme réalisateurs sur les émissions Sucré, Salé, Star Système et Occupation double.

Il a ensuite été co-concepteur et réalisateur de Fais ça court, une émission sur les jeunes scénaristes et réalisateurs.

Dès le 8 septembre, la série Au nom du sport sera présenté tous les mercredis à 19h sur les ondes de Télé-Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires