Bientôt un premier anniversaire pour le bureau touristique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Bientôt un premier anniversaire pour le bureau touristique
(Photo : L'Hebdo Patrick Vaillancourt)

TOURISME. C’est en juin 2018 que le nouveau bureau de Tourisme Shawinigan a été inauguré. Quel constat la directrice générale Valérie Lalbin fait-elle du bureau qui se trouve désormais à un endroit stratégique, aux abords de la rivière sur la promenade du Saint-Maurice?

Mme Lalbin indique d’entrée de jeu qu’elle désire mettre en place un nouvel indicateur afin de mesurer la qualité de l’expérience du touriste plutôt qu’une simple statistique du nombre de visiteurs.

«Est-ce qu’on mesure la pertinence d’un effort d’une équipe touristique en demandant la provenance des visiteurs, la destination et le nombre de nuitées qu’ils passeront ici? On s’aperçoit qu’on tourne en rond avec de telles statistiques. Les gens qui s’arrêtent dans un bureau d’information touristique aux abords d’une autoroute pour chercher vraiment une information, c’est plutôt rare. C’est surtout pour se délier les jambes, aller au petit coin et pour manger une bouchée sur une table de pique-nique. Ensuite ils repartent. La pertinence de ces bureaux était importante à l’époque, mais plus aujourd’hui avec tous les moyens que les gens ont pour s’informer. Je veux plutôt mesurer l’impact de l’office de tourisme sur la rétention d’un visiteur et de sa consommation sur notre territoire», opine la directrice générale Valérie Lalbin.

Depuis que le bureau est en place au centre-ville de Shawinigan, la durée moyenne d’un visiteur au bureau est de 30 minutes. «Les offices de tourisme qui survivent aujourd’hui et qui fonctionnent sont ceux qui se sont remis en question et qui ont réévalué la façon d’être pertinent. La façon d’être pertinent, c’est d’adopter une approche personnalisée, de prendre le temps de créer un contact avec le visiteur. De cette façon, on peut allonger le séjour du visiteur, on arrive ainsi à allonger la consommation moyenne de chaque visiteur, tout en augmentant la qualité de son expérience», ajoute Mme Lalbin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires