BVSM s’attaque aux plantes exotiques envahissantes

BVSM s’attaque aux plantes exotiques envahissantes

ENVIRONNEMENT. Bassin Versant Saint-Maurice (BVSM) lance son projet Unis de l’amont vers l’aval contre les plantes exotiques envahissantes!

Bénéficiant d’une aide financière de 25 102$ du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, BVSM réalisera des ateliers de formation à l’attention des services des travaux publics et d’entretien des instances municipales présentes sur son territoire d’intervention.

» À ce jour, 25 espèces floristiques exotiques envahissantes ont été recensées sur l’ensemble du territoire du bassin versant de la rivière Saint-Maurice, explique Laurianne Bonin, coordonnatrice de projets chez BVSM. La prolifération de ces espèces est une menace pour les écosystèmes, puisqu’elles ont une grande capacité d’adaptation et elles peuvent coloniser des milieux sensibles très rapidement. Il est primordial d’aider nos municipalités afin de limiter la propagation des plantes exotiques envahissantes et préserver ainsi la biodiversité. »

L’objectif principal de ce projet est donc de prévenir et de limiter la prolifération des plantes exotiques envahissantes (PEE) sur le territoire du bassin versant de la rivière Saint-Maurice. Lors de ces ateliers, les municipalités pourront en apprendre davantage sur ces espèces et elles seront mieux outillées pour les identifier, comprendre leur impact sur la biodiversité et adopter de bonnes pratiques pour éviter leur propagation. 

Les ateliers seront diffusés gratuitement au cours de l’automne 2022. Les municipalités situées sur le territoire d’intervention de BVSM sont invitées à communiquer avec l’organisme pour s’inscrire et pour obtenir plus d’information: laurianne@bvsm.ca. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires