Castors: la Ville va démanteler les barrages au printemps 2021

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Castors: la Ville va démanteler les barrages au printemps 2021
Le 10 décembre dernier, une excavatrice a tenté sans succès de désobstruer un drain pluvial pour permettre l'écoulement des eaux du ruisseau Bellevue-Lavergne. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

ENVIRONNEMENT. Les barrages érigés ces derniers mois par des castors sur le ruisseau Bellevue-Lavergne seront démantelés au printemps prochain.

Révélées par L’Hebdo au début du mois de décembre, ces constructions représentaient suffisamment de danger pour que la Ville de Shawinigan demande un permis au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) pour les détruire.

«Nous avons préalablement capturé les castors comme le prévoit le règlement», a déclaré François St-Onge, directeur des communications à la Ville. Une première tentative a été menée avec une excavatrice le 10 décembre dernier mais devant les risques que l’engin ne glisse dans l’étang, l’opération a été remise au printemps prochain.

Rappelons que quatre barrages ont été construits par des castors, entre l’avenue du Collège et la rue Bellevue. Le petit ruisseau habituellement large d’un mètre ressemble présentement à un étang.

Le quatrième et dernier ouvrage se trouve à l’intérieur du  drain pluvial qui passe sous l’avenue du Collège. Presque totalement obstruée, c’est lui qui maintient le niveau de l’eau en amont jusqu’à la rue Bellevue. Une situation qui pourrait devenir problématique au printemps lors de la fonte des neiges.

«C’est la première fois que nous intervenons à cet endroit mais il faut savoir que la gestion des castors sur le territoire, c’est fréquent pour nous autres. Il y en a partout, note François St-Onge Sur le sentier Thibodeau-Ricard, il arrive qu’un ponceau soit bloqué. Nous sommes déjà intervenus au lac Lamarre. Quelquefois on démantèle; d’autres fois, on ne fait que trapper les castors. Nous avons une liste de trappeurs avec qui on fait affaire au besoin. Nous intervenons lorsqu’on juge que les barrages peuvent nuire à la stabilité des terrains où il y a des infrastructures et des habitations.»

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires