Centre-ville: Adieu à la 5e rue!

Par superadmin

HARMONISATION. «On se donne rendez-vous sur la 5e rue?» est une phrase qui risque fort de disparaître du jargon populaire, alors que tout indique que le centre-ville de Shawinigan verra le nom de ses rues changer dans la foulée de l’harmonisation des noms de rues.

C’est dans un souci de cohérence et de logique que la Ville entend procéder à cette modification. Si «rien n’est encore coulé dans le béton», la coordonnatrice de la campagne d’harmonisation des noms de rues, Violaine Héon laisse peu de place au doute.

«On regarde pour de nouveaux noms pour le secteur du bas de la ville (centre-ville). Les rues ayant déjà en grande majorité des noms, c’est plus facile de poursuivre en ce sens et d’éliminer les numéros», fait-elle savoir.

«On est présentement en recherche d’un concept, d’une thématique pour cette portion. On sait que la thématique des arbres est déjà visible ailleurs et on est en train d’envisager certains scénarios», ajoute Mme Héon, qui préfère conserver les détails des suggestions soumises pour le moment.

Au moment d’écrire ces lignes, ce serait près de 70 suggestions qui ont été acheminées au comité par une cinquantaine de citoyens dans le cadre de la campagne d’harmonisation. Cela, sans compter les propositions des organismes ou de l’interne qui contribuent aussi à l’exercice.

Appartenance Mauricie veut préserver la numérotation

Cette modification ne réjouit pas l’organisme Appartenance Mauricie qui compte défendre le nom de certaines rues du centre-ville, considéré un héritage pour la Ville. «Les rues numérotées de la 1ère à la 11e rue font partie de l’un des premiers plans d’aménagement urbain au Canada, datant de 1899», mentionne Mario Lachance, président.

«Nous voudrions conserver les numéros aux rues de ce secteur de la promenade Saint-Maurice à la côte Saint-Marc, mais si les élus voient les choses autrement… On ne veut pas s’opposer pour le plaisir, mais disons qu’on va faire en sorte d’échanger pour les sensibiliser à notre point de vue», poursuit M. Lachance qui estime que ces rues sont un grand héritage historique.

«Nous savons ce que cela représente pour les gens. C’est pourquoi nous sommes en recherche de noms, d’idées pour ces rues qui constitueraient un genre de baume. C’est le moment de proposer des noms qui font un sens avec l’histoire et le développement de Shawinigan!», explique Violaine Héon, qui se dit sensible au caractère historique de ce secteur.

La coordonnatrice invite ainsi les citoyens à participer à l’exercice en soumettant des noms qui peuvent mettre en valeur des faits ou des gens faisant partie de l’histoire de la Ville.

Rappelons que les citoyens sont invités à soumettre leurs suggestions pour les noms de rues au sein d’une vaste campagne se terminant le 15 septembre. Le formulaire de proposition est disponible sur le site Internet de la Ville, à l’hôtel de ville, ainsi que dans les six bibliothèques du territoire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires