Chargé de projet recherché pour le centre-ville de Shawinigan

Par superadmin

EMPLOI. Le Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan tente de combler un poste afin d’assurer l’événementiel et d’améliorer la visibilité des commerçants.

Le président du regroupement Laurent Beaulieu souhaite dénicher cette ressource dès que faire se peut. «J’en suis présentement à rechercher un local pour donner un pied à terre à la personne au centre-ville. Je cherche un employé motivé avec de l’initiative, de l’expertise en événementiel, un côté entrepreneur et des notions dans la gestion de projet», mentionne-t-il.

Sous la tutelle du président, le chargé de projets devra coordonner divers dossiers du regroupement et aura comme mandat principal d’améliorer la visibilité des commerçants tout en assurant le côté événementiel à raison de 35 heures par semaine avec une rémunération à déterminer. Les intéressés peuvent contacter M. Beaulieu au laurent.beaulieu@broadwaypub.net

Travaux au centre-ville: pas trop d’impacts

Aux dires de Laurent Beaulieu, il n’y aurait pas de retombées négatives sur les commerçants en regard des travaux en cours sur l’avenue de la Station et une portion de la 5e rue au centre-ville, du moins pas de façon significative. «On voit que la mentalité des gens change avec le temps. On reconnait une minime baisse d’achalandage, mais la situation n’affecte pas trop nos membres. Le rythme pour les besoins plus courants est constant.»

Souhaitant continuer à promouvoir l’achat local, le Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan, ainsi que la Ville planche sur un affichage accru pour inciter les gens à dépenser en région. «À temps pour la rentrée, nous avons prévu une campagne publicitaire dans l’Hebdo sur l’achat local, notamment.»

Rappelons que le regroupement avait tâté le pouls de ses membres lors d’une période de consultation en mars dernier, histoire de connaître leurs préoccupations et leur vision du futur centre-ville en prévision des travaux. La création d’un livret-rabais (à raison de 1000 exemplaires) est, de même, toujours un souhait du regroupement pour renforcer la vitalité du centre-ville.

Enfin, si tout se déroule comme prévu, Laurent Beaulieu sera acquéreur de la Brasserie 500 à Saint-Tite, à temps pour vivre les festivités du Festival Western. Celui qui assurait la gérance du Broadway Pub de Shawinigan était en attente de permis lors de son entretien avec l’Hebdo.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires