Château Bellevue: le syndicat des pompiers se dit inquiet

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Château Bellevue: le syndicat des pompiers se dit inquiet
Le 13 mai dernier, l'APPS publiait sur sa page Facebook cette photo en écrivant «Dans le « jargon pompier » nous appelons cela un bâtiment à grande hauteur. Ils nécessitent des équipements spécifiques à l’attaque incendie.» (Photo : tirée de Facebook)

CONVENTION. Après une accalmie de quelques semaines, voilà que l’Association des pompiers et pompières de Shawinigan (APPS) fait une autre sortie publique.

Cette fois-ci, le syndicat manifeste son inquiétude de ne pas avoir les équipements et la formation nécessaires pour combattre un éventuel incendie dans un bâtiment comme celui du Château Bellevue. «Plusieurs autres bâtiments du même type sont répertoriés sur le territoire de la ville de Shawinigan et à ce jour, les pompiers de Shawinigan ne disposent toujours pas de la formation adaptée et de la mise à jour nécessaire de leurs connaissances pour le combat incendie pour ces bâtiments», peut-on lire dans un communiqué diffusé mardi.

Le président du syndicat, Benoit Ferland, indique également que les camions du service incendie ne sont pas aménagés et dotés des équipements spécifiques pour intervenir efficacement et sécuritairement pour ce type d’incendie. «Présentement, le nombre de pompiers en caserne et le non-respect du schéma de couverture des risques ne permettent pas de respecter le nombre de pompiers devant être déployés pour un incendie dans un bâtiment de grande hauteur, et ce, dès le début de l’appel en lien avec les normes du métier», dénonce l’APPS.

Le syndicat dit avoir interpellé son employeur sur cette problématique et dit n’avoir reçu aucune réponse «comme à l’habitude». Comme elle l’a fait à quelques reprises dans les derniers mois, l’APPS a dénoncé «la gestion générale, l’attitude et le manque de leadership» de la direction du Service de sécurité incendie de la Ville.

Rappelons que la tension est vive entre la Ville et l’APPS depuis l’automne dernier. Les négociations entourant le renouvellement de la convention collective échue le 31 décembre 2016 ainsi que le traitement de deux plaintes déposées auprès de la CNESST sont la source de plusieurs sorties publiques de la part du syndicat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Pompiers: «Un manque à l'éthique de la profession» - François Lelièvre - L'Hebdo du St-Maurice
3 années

[…] l’Association des pompiers et pompières de Shawinigan (APPS)  manifestait son inquiétude de ne pas avoir les équipements et la formation nécessaires pour combattre un éventuel incendie […]