Chronique: la perfection

Par superadmin
Chronique: la perfection
Amélie Vallée

CHRONIQUE. Êtes-vous comme moi ? En avez-vous parfois marre des gens parfaits?

Vous savez, ceux qui ne cessent de vous rappeler à quel point leur vie est parfaite et, par le fait même, à quel point la vôtre ne l’est pas!

Le pire c’est que, souvent, ces personnes font partie de notre entourage sans qu’on l’ait réellement demandé! (un peu comme la théière en forme d’éléphant que votre tante vous a donnée à Noël dernier…)

C’est à se demander où sont nés ces êtres de perfection! D’où viennent-ils ?

Ils se lèvent tôt (pour ne pas dire trop tôt soit, au beau milieu de la nuit pour les gens normaux) pour aller faire leur jogging. À leur retour, ils prennent une photo de leurs souliers de course déposés à côté de leur montre qui affiche 4:36 AM -distance parcourue : 10 KM et se dépêchent à la mettre sur Facebook. Ainsi, quand vous vous réveillerez après avoir appuyé à trois reprises sur «Snooze» vous saurez que le dicton « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » n’est désormais plus disponible pour vous…

Lorsqu’il pleut, ces gens parfaits conservent toujours une mise en plis impeccable comme s’ils ne ressentaient pas le taux d’humidité pourtant comparable à celui qu’on retrouve dans un aquarium.

Pour déjeuner? Au diable le gruau en enveloppe! Ces personnes n’osent jamais une telle aberration! Elles optent plutôt pour une crème Budwig ayant une texture similaire à du mastic dans laquelle elles ajoutent des myrtilles sauvages, source importante d’antioxydants. Parce que, bien évidemment, les antioxydants arrivent tout juste après leurs enfants dans la liste de leurs priorités!

Ces personnes ont aussi une forte tendance, lorsqu’elles fêtent l’anniversaire de leurs rejetons à négliger le traditionnel «Bozo le Clown» confectionneur d’animaux en ballons (oui, oui, celui que vous avez engagé pour l’anniversaire de votre petit dernier!). Ces gens parfaits vous parleront plutôt du succès monstre qu’a obtenu le funambule turc qu’ils ont engagé et qui a su traverser la cour arrière sur leur corde à linge au grand plaisir des quarante-quatre enfants qu’ils avaient invités!

Si, vous aussi, parfois, la perfection vous irrite, voici ma prescription: «Soyez vous-même! Vous êtes la plus belle personne qui soit!» Cela dit, je n’ai absolument rien contre les funambules turcs qui mangent des antioxydants avant de partir courir sous la pluie à l’aube.

Amélie Vallée, chroniqueuse "humeur"

Amélie Vallée est originaire de Shawinigan. Elle s’est expatriée le temps de faire des études en droit à Montréal mais, elle est rapidement revenue s’établir dans sa ville natale. Amélie a œuvré cinq ans en pratique privée comme avocate et, depuis maintenant six ans, elle travaille dans le milieu de la philanthropie (à ne pas confondre avec philatélie parce qu’Amélie ne collectionne pas les timbres!). Actuellement, elle est directrice générale de la Fondation de la SSS de l’Énergie.

Plus sérieusement, Amélie est la maman d’une petite fille, elle aime la poutine de façon exagérée, elle a beaucoup de difficulté à ne pas gesticuler quand elle parle, elle apprécie dire tout haut ce que les gens pensent tout bas, elle accorde une importance fondamentale à l’amitié dans sa vie, elle est la spécialiste quand vient le temps de «donner quelque chose à contrat», elle n’aime pas le vin blanc, elle souhaite encore secrètement le retour de Dexter et elle ne déjeune jamais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires