Constant Awashish: premier Colonel honoraire autochtone au Canada

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Constant Awashish: premier Colonel honoraire autochtone au Canada
Sur la photo, on aperçoit Yves Garceau, consultant, Constant Awashish, Colonel honoraire du 62e Régiment d'artillerie de campagne de Shawinigan et Grand Chef / président du Conseil de la nation atikamekw, et René Koto Sounon, Ambassadeur du Bénin au Canada. (Photo : (Photo gracieuseté))

HONNEUR. Le Grand chef et président du Conseil de la nation atikamekw (CNA) Constant Awashish, est devenu le premier Autochtone au Canada le 13 octobre dernier à Shawinigan à recevoir le titre de Colonel honoraire. Il sera le Colonel honoraire du 62e Régiment d’artillerie de campagne pour les trois prochaines années.

M. Awashish succède le Sénateur Ghislain Maltais qui occupait ce poste.

En plus d’être le premier Autochtone au pays à recevoir ce titre, il est peu commun de voir une personne si jeune recevoir cette mention.

«Je me sens honoré de recevoir ce titre. C’est un groupe sélect qui peut être nommé Colonel honorifique, et en plus un jeune dans la trentaine. Je crois que ça reflète la réalité d’aujourd’hui. C’est un peu ça les Autochtones d’aujourd’hui, des jeunes qui prennent leur place», affirme le Grand chef.

M. Awashish a pris le temps de réfléchir sur la portée de ce titre, et le message qu’il pouvait envoyer en l’acceptant. «J’ai discuté avec ma femme, et elle m’expliquait que son grand-père était allé à la guerre et son arrière-grand-père aussi. Ils ne sont pas allés à la guerre pour des raisons politiques, mais par conviction. Ils se disaient qu’ils allaient défendre la liberté et l’état de droit, leur pays! Oui le territoire des Autochtones a été usurpé, mais ils croyaient défendre le territoire pour ne pas que ce soit pire. La milice défend notre territoire, et c’est pour ça aussi que ce titre me rejoint. En tant qu’Atikamekw et Autochtone, je vais toujours défendre notre territoire. C’est aussi par respect pour tous les vétérans autochtones qui sont allés à la guerre.»

Le mandat de Constant Awashish comme Colonel honoraire est surtout pour des représentations publiques, de dialoguer avec les autres personnes honoraires, et de faire connaître le 62e Régiment d’artillerie de campagne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires