Défi relevé pour Franck Chaumanet

Défi relevé pour Franck Chaumanet

On aperçoit ici Franck Chaumanet (au centre) entourés de membres du personnel des deux écoles, de parents d'élèves ainsi que de Véronique Buisson (à gauche), de La Philanthrope, qui assurait le volet communication du projet.

Crédit photo : (Photo L'Hebdo)

COEUR. Mission accomplie pour Franck Chaumanet qui remettait le 6 décembre dernier un montant de 22 500$ aux écoles alternatives de la Tortue-des-Bois, à Saint-Mathieu-du-Parc, et de l’Énergie, à Shawinigan.

Le co-fondateur du Trou du Diable a amassé cette jolie somme suite à son périple  RanDONNER Pour apprendre au cœur de la nature  au cours duquel il a marché 1548 km. Les gens étaient invités à encourager le marcheur en versant l’équivalent de 10$ par chaque kilomètre.

Au départ, le résident de Saint-Mathieu-du-Parc devait marcher en solitaire l’intégralité de son périple sur le chemin des crêtes, du Pacifique, dans l’Ouest américain jusqu’à la frontière du Canada. Une blessure subie au tendon d’Achille sept jours et 261 km seulement après son départ l’a cependant forcé à réviser ses plans.

De retour au Québec, après quelques semaines de repos pour lui permettre de se remettre sur pied, il a repris la route mais cette fois-ci avec d’autres marcheurs. «Ce fut une leçon d’humilité, reconnait Franck Chaumanet. La démarche a pris une autre tournure mais elle faisait aussi plus de sens parce qu’elle se déroulait en groupe.»

Les sous seront répartis également entre les deux établissements scolaires. L’école de la Tortue-des-Bois s’en servira pour acquérir deux rabaskas ainsi qu’un abri moustiquaire portatif pour permettre l’enseignement à l’extérieur. Le projet de l’école de l’Énergie vise plutôt la réalisation d’une cour de récréation pédagogique unique au Québec. Ce projet d’aménagement permettrait aux enfants de l’école de bénéficier de méthodes d’apprentissages innovantes en extérieur.

Poster un Commentaire

avatar