Des ajustements concluant pour la station du Lac-à-la-Pêche

Des ajustements concluant pour la station du Lac-à-la-Pêche
Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche (STELAP). (Photo : (Photo L'Hebdo - Bernard Lepage))

Les ajustements apportés dans le traitement des eaux résiduaires de la Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche (STELAP) ont permis de réduire les matières en suspension à la sortie de la station.

La concentration moyenne mensuelle pour le mois de septembre est de 6,1 mg par litre, alors que l’objectif exigé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) est de 10 mg par litre.

» Nous avons apporté des ajustements et présenté un plan d’action au ministère dans le but d’optimiser notre système de post-traitement à la STELAP. Ainsi, nous sommes passés de 16 mg par litre en juillet à 13,5 mg par litre au mois d’août à 6,1 mg par litre en septembre « , souligne le directeur du Service de l’ingénierie, M. Stéphane Carbonneau. Parmi les actions mises en place, notons l’installation d’une pompe de recirculation et l’optimisation du procédé de pompage.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires