Des champignons en guise de dessert

Photo de jcossette
Par jcossette
Des champignons en guise de dessert
Les chefs devront donc sortir des sentiers battus pour créer un plat original sous une toute nouvelle formule, soit le Dessert Sauvage. (Photo : Jonathan Cossette Hebdo Journal)

Pas moins 15 restaurateurs répondront présents en vue de la 6e édition du MYCO – Rendez-vous de la gastronomie forestière 2022, qui en nouveauté cette année, ira avec un concours culinaire « Le Dessert Sauvage ».

Les chefs participants devront présenter leur création finale au juge Rémy Couture, de Crémy Pâtisserie. Ce dessert devra être offert dans le menu et au grand public lors de MYCO 2022, soit du 30 septembre au 10 octobre 2022.

« Les derniers mois n’ont pas été faciles pour les restaurateurs et on le voit encore aujourd’hui avec le manque de main-d’œuvre. On est content que plusieurs s’investissent à 100% dans l’événement, avec 15 chefs qui nous arriveront avec un menu unique », a confié Mathieu Martin, chargé de projet.

« Cette année, il y aura une grande nouveauté, soit le Dessert Sauvage dans lequel les chefs devront intégrer un champignon forestier et une épice forestière. Les desserts à base de champignon sont plutôt rares alors ça ajoute au défi. Nous aurons également un marché public, au Temps d’une Pinte, et une bière spécialement brassée pour l’occasion avec la Ferme du Tarieu. »

Les chefs devront donc sortir des sentiers battus pour créer un plat original sous une toute nouvelle formule. Les restaurants participants sont Le Zélé (Sainte-Flore), La Cookerie (Grandes-Piles), À la fût (Saint-Tite), Le Presbytère (Saint-Stanislas), L’Auberge Saint-Mathieu-du-Lac (Saint-Mathieu-du-Parc), le Bistro-Pub Le Chenapan (Shawinigan), le Broue-Pub & Resto le Trou du Diable (Shawinigan), Le Lutin Marmiton (Saint-Élie-de-Caxton), Le Baluchon (Saint-Paulin), en plus de sept restaurateurs de Trois-Rivières, soit Le Castel, Le Brasier 1908, Le Bette, Le Buck, Les Contrebandiers et le Temps d’une Pinte.

« Nous sommes contents d’être de retour après deux années plutôt rocambolesques. Pour ce qui est du défi dessert, c’est une idée qu’on avait en tête depuis quelques années et ce sera un beau défi pour les chefs. Ce qu’on leur dit, c’est « amusez-vous! ». On a décidé de réunir les chefs, les cueilleurs et les producteurs forestiers afin qu’ils puissent travailler en collaboration. On veut que ces entrepreneurs-là puissent se côtoyer et se développer ensemble. Nous aurons aussi des guides mycologues avec nous pour l’événement. D’ailleurs, on va bientôt lancer une plateforme intitulée le Club MYCO 04 où les guides mycologues, les chefs et les cueilleurs pourront discuter entre eux », a pour sa part confié Patrick Lupien, coordonnateur à la Filière mycologique de la Mauricie.

« MYCO est un événement exceptionnel qui touche toutes les MRC et MYCO offre la chance à notre région de se démarquer avec les comestibles forestiers, que j’aimerais qu’on appelle les « forestibles » un jour (rires). On est bien heureux de voir nos restaurateurs s’impliquer après avoir traversé une pandémie qui n’était pas nécessairement drôle pour eux », a témoigné Stéphane Boileau, directeur général de Tourisme Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires