Des chutes à couper le souffle

Par superadmin

PLEIN AIR. La Mauricie est réputée pour ses nombreux trésors naturels souvent méconnus de la population. Tourisme Mauricie trace un beau portrait des plus belles chutes de la région sur son blogue, où l’on découvre que la région compte parmi les plus hautes chutes de la province.

Les différentes chutes de Shawinigan ne sont ouvertes que quelques semaines au printemps, lors de l’ouverture du barrage. Au début du 20e siècle, les fameuses Chutes de Shawinigan attiraient des visiteurs des quatre coins de l’Amérique du Nord.

«Avant l’arrivée de la Shawinigan Water and Power Company en 1898, ces chutes étaient comme la tour Eiffel. Elles étaient un incontournable pour les visiteurs qui passaient par le Canada. Shawinigan doit sa naissance aux chutes, car elles ont attiré plusieurs entreprises dans les secteurs de l’aluminium, du papier et du chimique. Aujourd’hui, elles sont utilisées à des fins touristiques», a expliqué Mario Lachance d’Appartenance Mauricie.

Ailleurs dans la région

Située à trois kilomètres de Saint-Paulin, la chute à Magnan est l’une des plus hautes au Québec.

Formée grâce aux eaux de la rivière du Loup, elle représente un incontournable dans Maskinongé.

La ville de La Tuque peut également compter sur une chute imposante de 35 mètres au Parc des chutes de la Petite Rivière Bostonnais, où un centre d’interprétation et ses animaux naturalisés offrent une belle journée en nature aux visiteurs.

Dans le parc national de la Mauricie (accès par Saint-Mathieu-du-Parc), la chute Waber n’est accessible qu’après un parcours de 8 kilomètres en canot et 6 kilomètres en randonnée pédestre.

À Notre-Dame-de-Montauban, les curieux pourront avoir un point de vue unique sur la chute du Neuf haute de 450 mètres grâce une passerelle. Les randonneurs pourront se rendre sur un lieu historique du Moulin Seigneurial de Pointe-du-Lac à Trois-Rivières, des installations datant de 1948.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires