Des Chutes déclare la guerre au tabac et au vapotage

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Des Chutes déclare la guerre au tabac et au vapotage
Sur la photo, on retrouve quelques membres du comité qui ont participé à l'élaboration de la politique: Flavie Gaudreault, Mylène Vézina (enseignante en Santé globale), Sarah Lee Flageole, Audrey Racette, Camélia Joly et Mélissa Cossette. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

SANTÉ. Après du Rocher en janvier 2018, l’école secondaire des Chutes à Shawinigan (ESDC) veut à son tour éradiquer la cigarette et le vapotage de son environnement.

Appuyée par la direction de l’école, une dizaine d’étudiants ont dévoilé les détails de la politique École sans fumée le 23 mai dernier. L’appellation »sans fumée » plutôt que »sans tabac » n’est pas fortuite puisqu’elle vise directement les utilisateurs de la cigarette électronique, «le produit du tabac le plus consommé par les élèves de l’école», mentionne Nathalie Fournier, directrice adjointe à l’ÉSDC.

C’est un sondage mené à l’automne 2017 qui a mené à cette initiative. L’enquête a révélé que 23% des élèves avaient consommé des produits du tabac au cours des 30 jours précédent, soit près du double de la moyenne provinciale (12,2%) dans les écoles secondaires.

Si 85% de ces fumeurs quotidiens admettaient avoir vapoté dans les jours précédents le sondage, l’aspect encourageant réside dans le fait que 60% d’entre eux confiaient leur intention de cesser bientôt. Par contre, 41% de ce groupe soulignait ne pas savoir de quelle façon y arriver.

Conscient de l’importance de sensibiliser les fumeurs le plus possible aux dangers du tabagisme, les actions de la politique viseront plus spécifiquement les élèves de 1e et 2e secondaire qui figurent, avec les élèves en adaptation scolaire, parmi les plus importants consommateurs de l’établissement.

Plusieurs moyens d’action seront mis en place au cours des prochains mois tels des rencontres d’informations destinées aux fumeurs, des activités de sensibilisation menées avec les élèves de 1e secondaire, la distribution gratuite de trousses d’aide aux élèves désirant cesser de consommer, etc.

Même les commerçants situés dans la périphérie de l’école seront rencontrés afin de les sensibiliser à la loi sur la lutte contre le tabagisme qui interdit la vente aux personnes d’âge mineur.

À noter que la politique École sans fumée de l’ESDC s’applique autant aux élèves qu’aux membres du personnel. Appliquée dès ce printemps, elle fera l’objet d’une révision en janvier 2020.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
nathan
nathan
3 années

je suis dan cette photo et je ne veut pa i aitre éfacer la

mistere
mistere
3 années
Répondre à  nathan

ahah