Des feux à la hauteur des attentes

Par superadmin
Des feux à la hauteur des attentes
Feux Artifice

FEUX. Le ciel s’est paré de couleurs samedi dernier à l’occasion des feux d’artifice de clôture du spectacle nocturne Dragao le long de la promenade St-Maurice à Shawinigan. Organisé par la Cité de l’énergie et la Ville, l’événement a rassemblé quelque 45 000 personnes.

À LIRE AUSSI: Orion, le Dieu des feux!

C’est un Robert Trudel satisfait qui a répondu aux questions de l’Hebdo. «On peut dire que c’était les plus gros feux jusqu’à présent. J’en retiens la trame musicale qui concordait à la perfection avec les feux, notamment», affirme Robert Trudel, responsable de l’organisation de l’événement.

«Oui, on peut dire mission accomplie. Ce fut réellement apprécié par les gens et on pouvait entendre les acclamations du public des deux côtés de l’île!», raconte le directeur général de la Cité de l’énergie, visiblement enthousiaste. Selon la firme engagée pour évaluer l’assistance sur place, ce serait entre 45 000 et 46 000 personnes qui se sont présentées le long de la promenade St-Maurice pour admirer le spectacle.

Si ces imposants feux étaient probablement les derniers de l’homme, il espère bien que ce rendez-vous estival sera perpétué. «Je trouve qu’on manque d’événement comme cela! »

Le chant du signe pour l’organisateur

«C’était mes derniers feux. Quoi que, je dis cela et je fais souvent un retour à la Dominique Michel», a blagué le directeur général. «Sérieusement, je souhaite que l’on prenne les rênes de cet événement, pourquoi par avec l’Office de tourisme?», a-t-il affirmé.

Critiquée par certains, l’absence du service de navette pour le retour à la maison du public est un point qui n’a pas échappé à l’organisation. «On a déjà tenté le coup il y a trois ans et c’était la catastrophe! C’était la congestion et l’autobus a retenu les gens prisonniers pendant 1h15 de temps, seulement pour atteindre l’avenue de la Station», a commenté M. Trudel. De même, la possibilité de bloquer le pont a été abordée par l’organisation et les services de sécurité, mais on a opté pour la pose de cône orange pour contenir le flot de circulation. «Sur le plan logistique, c’était trop dangereux pour la sécurité en cas d’incident.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires