Développer le tourisme autrement

Par superadmin

CHARETTE. Un projet de gare servant de point d’accueil touristique pour l’ensemble de la région est en branle à Charette. Si le projet se concrétise, cette nouvelle gare servirait à accueillir des voyageurs d’un peu partout et deviendrait une véritable plaque tournante pour guider les touristes vers les différents attraits touristiques de la Mauricie.

C’est l’ancien maire de Charette, Guy Diamond, qui est à la tête du projet à titre de président de la coopérative de solidarité créée spécialement pour travailler le projet.

L’Hebdo l’a joint la semaine dernière afin de faire le point sur l’avancement du projet, qui a fait ses premiers pas en 2013. Toutefois, il s’est fait plutôt avare de commentaires.

«Au moment où l’on se parle, nous n’avons pas plus d’information à vous donner. Tous les morceaux du puzzle ne sont pas en place présentement. Le projet avance, mais nous vous convoquerons au moment opportun, lorsque le projet se concrétisera», a-t-il commenté.

Rappelons que des discussions intéressantes ont eu lieu avec Via Rail, mais tous les partenaires du projet attendent les résultats d’une étude de faisabilité avant de s’avancer.

Un projet d’un million de dollars

Cette étude permettra d’établir la faisabilité et la rentabilité du projet. Selon les dernières informations, le projet de gare serait estimé à près d’un million de dollars. Puisque le projet est d’une envergure régionale, Tourisme Mauricie, l’organisme spécialisé dans la promotion de l’offre touristique régionale, a participé financièrement à l’étude. «On attend présentement les résultats. Nous l’avons financée à 50% parce que le projet présentait un intérêt touristique et visait à faire venir du tourisme à partir de Montréal avec le train. C’est un projet qui permettrait de faciliter le déplacement de la clientèle étrangère, mais aussi plus locale. On commence par Charette, mais c’est un projet qui pourrait s’étendre à Shawinigan et La Tuque par la suite», explique André Nollet, directeur général de Tourisme Mauricie.

L’aide financière de Tourisme Mauricie représente près de 11 000$. L’organisme a confirmé à l’Hebdo que son apport au projet devrait pour le moment être complet. Aucun autre engagement de Tourisme Mauricie n’est prévu pour l’instant. Si cette gare voit le jour, la Mauricie pourrait être la cible d’une relance ferroviaire importante basée sur le tourisme.

VIA Rail commente le dossier

La société de la Couronne fédérale se dit prête à travailler avec les représentants de la municipalité dans ce projet, mais VIA Rail n’a pas fait partie de discussions récentes avec la municipalité. «Il y a quelques années, le maire de Charette avait rencontré quelques intervenants de VIA Rail pour ce projet de gare touristique. Si le projet prend forme, nous sommes prêts à collaborer avec les responsables», explique Maxime Dupont-Demers, conseiller principal des communications chez VIA Rail. Présentement, la municipalité de Charette est un arrêt sur demande. En 2014, 10 792 passagers ont emprunté le train qui relie Montréal à Senneterre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires