Duché de Bicolline: un 20e anniversaire populaire

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

FANTASTIQUE. La popularité du Duché de Bicolline ne cesse de grandir année après année. Les organisateurs présentaient la semaine dernière la grande bataille du Duché. Plus de 2000 participants étaient présents sur le site au cours de la semaine, et près de 3000 personnes y étaient réunies au cours du dernier week-end.

«Le 20e anniversaire a suscité l’intérêt de bien des gens puisque nous avons eu cette année le plus grand nombre de préinscriptions avec 1600 personnes. C’est le fun parce que c’est ça qu’on veut, on veut des gens et nous avons une grande capacité d’accueil, explique Étienne Simard, coordonnateur de la grande bataille du Duché de Bicolline.

Depuis quelques années, le Duché de Bicolline offre le forfait initiation pour la journée du vendredi, ce qui permet aux néophytes de découvrir l’ambiance médiévale qui règne sur le site. «Avant, Bicolline c’était une semaine intense, mais nous avons eu au fil des ans des demandes de gens qui voulaient découvrir l’ambiance sur une journée, indique le coordonnateur. Ce forfait est très populaire depuis son instauration il y a 5 ans. La première année, on accueillait 60 personnes, et dans les dernières années, il est question de 250 personnes. Le forfait initiation permet aussi aux personnes qui ne peuvent pas se libérer pour une semaine de vivre une pleine journée au Duché de Bicolline. Il s’agit de notre journée la plus chargée, autant pour le nombre de personnes que pour les activités.»

Les organisateurs ont vu une évolution au fil des 20 ans d’existence. «C’est devenu beaucoup plus familial, ajoute M. Simard. Les gens qui venaient il y a 20 ans ont 40 ans aujourd’hui, et ils ont des enfants. On a dû organiser la programmation en tenant compte de cet élément. La grande bataille demeure au cœur des activités d’importance, mais le côté familial et interactif est maintenant incontournable. Il existe tout un jeu derrière Bicolline, un jeu virtuel, mais qui fait une politique réelle. Et on se retrouve avec une histoire de 20 ans de vie politique où des rois ont régné et ont fini par être destitués. Des seigneurs qui ont combattu. On pourrait faire un scénario Games of throne à la saveur Games of Bicolline! Oui Bicolline a une base de scénarisation, mais les joueurs apportent aussi leurs éléments dans l’histoire.»

Qu’est-ce qui fait le succès de Bicolline. «À la base, c’est l’intégrité du concept, répond M. Simard. Se promener en costumes d’époque dans le village quand tout le monde prend des photos, ce n’est pas intéressant. Tout le monde respecte le décorum. Avant, les ondes cellulaires ne se rendaient pas à Saint-Mathieu-du-Parc, et depuis deux ans les ondes rentrent sur le site. On redoutait ça un peu, mais les gens font attention. On ne voit personne avec un cellulaire à la main.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires