Éclosion de coqueluche: Plus de 40 cas dans la région

Par Marianne Cote

SANTÉ. À ce jour, plus de 40 cas de coqueluche ont été recensés dans les établissements scolaires de la Mauricie. Devant ce nombre beaucoup plus élevé qu’à l’habitude, la direction de la santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) demande à la population d’être vigilante.

Parmi les cas répertoriés, une trentaine se serait déclarée dans les écoles primaires et dans les garderies du territoire. «Pour l’instant, le secondaire n’a pas été très touché, mais il s’agit seulement des cas rapportés. Il peut donc y en avoir plusieurs autres», affirme la docteure au CIUSSS-MCQ, Linda Milette.

Elle tient d’ailleurs à rappeler à la population l’importance de se faire vacciner pour éviter de contracter la maladie aussi communément appelée la «maladie des 100 jours», dénotant sa durée particulièrement longue.

Une maladie contagieuse

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse dont les symptômes s’étendent généralement de 6 à 10 semaines. Ses principaux symptômes sont des malaises, des larmoiements, un écoulement nasal et une toux légère lors des deux premières semaines.

Par la suite, les symptômes se traduisent par une toux en quinte pouvant être suivie de vomissements ou de bref arrêt respiratoire chez les bébés. Après une quinte de toux, un sifflement respiratoire peut survenir, appelé «chant du coq».

«Une éclosion se déclare toute les trois à quatre ans et peut toucher les gens de tous âges. Cependant, l’infection peut être très grave chez les enfants de moins de 12 mois», prévient Dre Milette.

Un vaccin efficace

La direction de santé publique invite la population à contacter le CLSC de leur territoire pour prendre rendez-vous afin d’obtenir le vaccin ou de mettre leur vaccination à jour. Plusieurs doses sont à recevoir pendant l’enfance et une dernière à l’âge adulte.

De plus, si vous avez une forte toux ou une toux qui persiste, consultez votre médecin ou votre CLSC. Vous saurez ainsi si vous avez la coqueluche et vous obtiendrez le traitement approprié. Sachez que plus le traitement est rapide, plus il est efficace.

Pour plus d’informations, consultez le Portail santé et mieux-être du Ministère de la Santé et des Services sociaux : http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/coqueluche/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires