Espace Shawinigan: une contrainte importante

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

Malgré les bons résultats obtenus depuis sa mise sur pied, le Bureau de foires et congrès doit composer avec une réalité contraignante dans le cas d’Espace Shawinigan qui est mobilisé de juin à octobre pour l’exposition annuelle de la Cité de l’énergie.

«Il faut savoir que les congrès au Québec, ça se déroule des mois d’août à mai. Il y a donc une fenêtre de deux ou trois mois où notre centre de foires n’est pas disponible.» Comme exemple concret, Sylvia Bouchard évoque le cas de La Capitale qui serait intéressée à tenir son congrès annuel à Shawinigan en 2011… les 22 et 23 septembre. Avec 650 personnes durant trois jours, seul Espace Shawinigan est en mesure d’accueillir cet événement. On parle ici de 400 000$ en retombées économiques.

Même si théoriquement, Shawinigan se disqualifie déjà, Mme Bouchard a tout de même invité samedi 13 novembre les représentants de la maison de courtage immobilier à venir visiter les installations. «Moi, mon mandat, c’est d’emmener du monde à Shawinigan. Si jamais ils sont prêts à signer, alors il faudra qu’ils changent leurs dates ou bien on ira discuter avec M. Trudel», dit-elle.

Incongruité de la chose, le Bureau des foires et congrès, une branche du CLD, qui lui-même reçoit ses mandats du conseil municipal, doit composer avec la concurrence de trois sites dans lesquels la Ville possède des intérêts.

Le Centre Bionest est évidemment une propriété publique. Le centre des congrès a également été payé avec les taxes des contribuables shawiniganais mais il est opéré par l’Auberge Gouverneur. Enfin, Espace Shawinigan est un équipement de la Cité de l’énergie, un organisme sans but lucratif géré par un conseil d’administration, qui reçoit un peu plus de 300 000$ par année de la Ville de Shawinigan. ..

À LIRE AUSSI: Foires et congrès: Shawinigan tire son épingle du jeu

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires