Exode record de médecins vers le privé

Par superadmin
Exode record de médecins vers le privé

SANTÉ. Le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette a créé un exode record chez les médecins du Québec; 51 d’entre eux ont quitté le régime public depuis le début de l’année.

Cette désaffiliation, sortie par le quotidien Le Devoir, a été confirmée par le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), Louis Godin.

«C’est une tendance qui était déjà là, qui a été exacerbée par le projet de loi 20 parce que c’était une approche très, très totalitaire et sans précédent de la part du ministre de la Santé», souligne-t-il.

Depuis le début de l’année 2015, sept spécialistes et 44 omnipraticiens ont donc choisi de quitter le régime public pour se diriger vers la pratique privée, soit deux fois plus que la moyenne annuelle des 10 dernières années.

Le phénomène ne surprend pas Louis Godin, qui avoue qu’il s’y attendait.

L’omnipraticienne et présidente de Médecins québécois pour un régime public (MQRP), Isabelle Leblanc, partage les mêmes sentiments que son collègue.

L’opposition à l’Assemblée nationale demande au ministre Barrette d’intervenir, notamment en recourant à l’article 30 de la Loi sur la RAMQ pour suspendre la transition des médecins vers le privé. Mais le président de la FMOQ ne pense pas que ce soit la solution. Qu’à cela ne tienne, le cabinet du ministre a assuré qu’il effectuerait un suivi.

«C’est sûr que si le ministre décidait de faire une consultation auprès des médecins, des infirmières et des travailleurs du milieu de la santé, on pourrait trouver une solution», estime Isabelle Leblanc.

Louis Godin est «convaincu» que la nouvelle entente survenue en mai avec le ministre Barrette ramènera «un bon nombre» de médecins vers le régime public.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires