Hydro-Québec choisit la borne EVduty d’Elmec

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Hydro-Québec choisit la borne EVduty d’Elmec
Le président-fondateur d'Elmec, Jean-Marc Pittet, avec sa borne EVduty. (Photo : (Photo Archves L'Hebdo))

ÉNERGIE.  Par l’entremise de sa filiale Hilo, Hydro-Québec démarrera cet hiver un projet pilote avec des bornes de recharge résidentiel pour véhicules électriques en utilisant celles fabriquées par l’entreprise shawiniganaise Elmec. 

Hilo, dont la mission est de développer des outils destinés à réduire la consommation d’énergie résidentielle, est présentement à recruter une centaine de propriétaires de bornes EVduty EVC30 qui sont fabriquées à Shawinigan, dans le secteur Grand-Mère.

Il semble qu’Elmec ait été choisie en raison de son rôle de leader au Québec dans la vente de bornes de recharge résidentielle. Contrairement par exemple aux bornes Flo fabriquées par AddEnergie, aussi à Shawinigan, mais surtout présente dans les stations de recharge publiques, la EVduty a été davantage adoptée par les propriétaires qui rechargent leur véhicule à partir de la maison

« On a vendu environ 30 000 », estime Jean-Marc Pittet, président fondateur de l’entreprise. Question de faciliter le recrutement de volontaires, l’entrepreneur a envoyé cette semaine un message à 20 000 de ses clients dont il avait l’adresse courriel, les invitant à présenter leur candidature à Hilo. Hydro-Québec récompensera les participants en leur remettant une somme variant de 150 à 250$.

Les bornes EVduty sont dites intelligentes dans le sens qu’elles peuvent être contrôlées à l’aide d’une application sur un téléphone intelligent. En adhérant au projet-pilote, les participants acceptent qu’Hydro-Québec procède, en période de grande consommation hivernale par exemple, à un délestage de la charge de la batterie. Des incitatifs financiers seraient alors accordés à ceux qui adhèrent au programme.

Pour la durée du projet pilote prévue jusqu’au 1er novembre 2022, Hilo n’utilisera que les bornes fabriquées par Elmec mais étendra l’offre à tous les manufacturiers lorsque le programme sera officiellement lancé.

Ce n’est pas la première fois qu’Hilo fait appel à l’expertise d’une PME de Shawinigan pour développer des stratégies d’économie d’énergie dans la maison intelligente de demain. C’est notamment Synapse, dans le secteur Grand-Mère, qui fabrique ses thermostats intelligents vendus sous la marque Stelpro.

Quant à Elmec, l’entreprise sera bientôt trifluvienne à part entière puisqu’elle déménagera sa production à Trois-Rivières quelque part au début de l’année 2022 a confié Jean-Marc Pittet à L’Hebdo.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gilles Leblanc
Gilles Leblanc
7 mois

Encore un fleuron économique qui quitte Shawinigan pour Trois=Rivières

JFrancois
JFrancois
1 mois
Répondre à  Gilles Leblanc

C’est une bonne chose pour Elmec, pour Hydro-Québec, pour Trois-Rivières et pour le Québec… Un moment donné, faut avancer! Ils ont obtenu l’exclusivité avec Hydro pour le programme HILO!!! un scandale en soit.. On ne peut pas leur en vouloir de saisir l’opportunité qui se présente à eux.