La Coopérative du marché public achète sa bâtisse

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

MARCHÉ PUBLIC. Les élus shawiniganais ont adopté une résolution lors de l’assemblée de mardi soir afin de vendre la bâtisse du Marché public à la Coopérative de solidarité pour une somme de 200 000$. C’est l’Hebdo du St-Maurice qui a appris la nouvelle à la directrice générale Justine Prud’homme.

En procédant à l’acquisition de l’immeuble situé au 2093, avenue Champlain, la Coopérative de solidarité du marché public de Shawinigan procédera à un réaménagement important. «Il reste les derniers attachements financiers à fignoler comme il y a beaucoup de partenaires, et lorsque le bâtiment sera officiellement acquis, il y aura un réaménagement complet à l’intérieur et des rénovations. On espère que le projet sera terminé en avril prochain si tout va bien, confirme la directrice générale de la coopérative, Justine Prud’homme. C’est tout le marché qui va y passer et ça va prendre un bon coup de baguette magique!»

Présentement, on retrouve de 13 à 15 marchands au marché public, et ce nombre devrait monter à près de 50 kiosques après les réfections. D’ailleurs, la directrice confirme qu’il existe des espaces de location pour les gens intéressés.

Particularité intéressante concernant le marché public; il a été créé seulement 15 mois après la création de la ville, soit il y a 112 ans. Il s’agit d’un des rares marchés publics d’origine au Québec.

Précision du maire Angers

«La bâtisse appartient à la ville, et une coopérative a été mise en place, explique Michel Angers. On s’est entendu avec le nouveau conseil d’administration pour qu’on leur vende l’immeuble. Comme il s’agit d’un organisme à but non lucratif, la coopérative a reçu des subventions pour faire des rénovations d’un montant de 350 000 à 400 000$. La coopérative va se réapproprier la bâtisse. La nouvelle coopérative va prendra la bâtisse en charge et la ville n’aura plus besoin de faire l’entretien et de payer les coûts afin qu’elle soit fonctionnelle. On leur a vendu l’immeuble pas cher, 200 000$, dans une perspective de développement.»

Suivez Patrick Vaillancourt sur Twitter à l’adresse: @p_vaillancourt

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires