La Crémaillère reprend vie

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

Inoccupée depuis plusieurs années, l’ancienne salle La Crémaillère à Shawinigan accueille un nouveau locataire. Alain Robitaille inaugurera le 15 septembre prochain le Centre de liquidation Robitaille.

Avec son fils Maxime, il se lance dans un domaine que sa famille connaît bien: la vente de meubles et matelas à prix économique. Alain Robitaille vend déjà de la marchandise usagée au Marché aux puces de l’ancienne usine Dupont mais le Centre de liquidation Robitaille rassemblera presque exclusivement un inventaire neuf. «Des meubles de fin de ligne, avec de légères imperfections, de faillites», énumère Alain Robitaille.

Il faut savoir que la famille Robitaille navigue dans ce domaine depuis plus de 40 ans à Shawinigan. Son père Côme, coiffé de son éternel chapeau, a géré un magasin de meubles sur la rue Lavergne puis Saint-Marc dans les années 1970 et 1980. Avec son frère, Alain a lui-même été propriétaire d’un commerce d’ameublement sur la rue Willow dans les années 1990.

Même avec l’ouverture du Centre de liquidation Robitaille, il poursuivra ses opérations de commerce de meubles usagés au marché aux puces. «Je vais offrir à ma clientèle de racheter leur vieux mobilier», explique-t-il.

Au Centre de liquidation Robitaille, les prix indiqués seront les prix finaux puisque les taxes seront comprises, de même que la livraison. «Je crois qu’il y a une place pour un commerce comme le nôtre à Shawinigan», termine-t-il sur un ton confiant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires