La faune du Québec de plus en plus en danger

Par Roxane Leouzon

BIODIVERSITÉ. Alors que la faune du Québec est plus que jamais menacée, de nombreux spécialistes estiment que les efforts accordés à leur protection diminuent. Portrait de la biodiversité québécoise.

D’année en année, le nombre d’espèces animales désignées par le gouvernement du Québec comme étant menacées ou vulnérables* ne cesse d’augmenter. En 2015, 38 animaux différents figurent sur la liste, alors qu’il y en avait 25 en 2005 et 8 en 2000. De plus, 115 espèces sont susceptibles d’être prochainement désignées menacées ou vulnérables.

«Leur nombre va continuer d’augmenter avec les pertes d’habitats», prédit Isabelle Gauthier, biologiste et coordonnatrice provinciale pour les espèces menacées et vulnérables au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Selon les données compilées par TC Media, la population de la moitié des espèces menacées ou vulnérables est en déclin. Quatre espèces amorcent une croissance (aigle royal, pygargue à tête blanche, faucon pèlerin et sterne caspienne) et trois sont stables (satyre fauve des Maritimes, sterne de Dougall et pluvier siffleur), mais restent désignées en raison de la faible taille de leur population et des menaces qui planent sur eux. Pour les autres, la progression de leur population n’est pas clairement définie.

La plus grande menace: les humains

Après avoir épluché les rapports du ministère sur les 38 espèces concernées, TC Média a constaté que la dégradation de leur habitat en raison d’activités humaines est la menace la plus courante. L’urbanisation, la pollution, l’exploitation forestière, les pratiques agricoles, la construction de barrages, les pesticides et les activités industrielles sont fréquemment mentionnés.

«Présentement, l’environnement est toujours mis à l’écart. Il est considéré comme un luxe à notre société. Les différents paliers du gouvernement, tant au niveau fédéral, provincial que municipal, n’agissent malheureusement pas toujours nécessairement en considérant l’environnement», a commenté Yong Lang, biologiste au Regroupement QuébecOiseaux, qui œuvre au recensement à la conservation des oiseaux au Québec.

*Légende Espèce vulnérable : toute espèce dont la survie est précaire, même si sa disparition n’est pas appréhendée Espèce menacée : toute espèce dont la disparition est appréhendée Espèces menacées au Québec Poissons

Chevalier cuivré

Lamproie du Nord

Dard de sable

Mammifères

Caribou de la Gaspésie

Béluga du Saint-Laurent

Carcajou

Amphibien

Salamandre sombre des montagnes

Tortues

Tortue molle à épines

Tortue mouchetée

Tortue luth

Oiseaux

Grèbe esclavon

Paruline azurée

Pie-grièche migratrice

Pic à tête rouge

Pluvier siffleur

Râle jaune

Sterne caspienne

Sterne de Dougall

Insecte

Satyre fauve des Maritimes (papillon)

Espèces vulnérables du Québec Poisson

Alose savoureuse

Fouille-roche gris

Mené d’herbe

Éperlan arc-en-ciel

Chevalier de rivière

Mammifère

Caribou forestier

Ours blanc

Oiseaux

Aigle royal

Pygargue à tête blanche

Faucon pèlerin

Arlequin plongeur

Garrot d’Islande

Grive de Bicknell

Petit blongios

Amphibiens

Rainette faux-grillon de l’Ouest

Salamandre pourpre

Tortues

Tortue des bois

Tortue géographique

Espèces susceptibles d’être désignées Mammifères

Chauve-souris rousse

Pipistrelle de l’est

Oiseau

Hibou des marais

Amphibien

Salamandre sombre du Nord

Espèces sans statut Poisson

Bar rayé

Mammifères

Chauve-souris nordique

Chauve-souris brune

Tortue

Tortue ponctuée

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires