La fin des travaux sans dépassement de coûts

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

TRAVAUX. La Ville de Shawinigan réalisait le bilan des travaux des différents chantiers de construction au cours de l’été vendredi matin et un seul mot était sur toutes les lèvres: enfin!

De juin à novembre, la municipalité a procédé à des travaux d’infrastructures et d’embellissement à plusieurs endroits, notamment sur la 5e Rue au centre-ville, sur la 6e Avenue du secteur Grand-Mère et sur la rue Lambert dans le quartier Saint-Marc.

Le coût total des travaux pour les trois projets est de 8,1 M$ et la Ville a obtenu des subventions et des contributions de l’ordre de 4,3 M$, ce qui représente plus de 50% du coût des travaux. Les trois chantiers ont respecté les échéanciers et les coûts fixés.

«Enfin, c’est la fin des travaux. Les chantiers se sont bien déroulés, et je tiens à souligner le travail important de collaboration qui s’est établi entre les entrepreneurs, les commerçants, les résidents et les différents services de la Ville, affirme le maire de Shawinigan, Michel Angers. Je veux aussi saluer la patience de tous ceux qui ont dû vivre avec les travaux au quotidien, puisque des travaux comme ça, ça dérange.»

«Je suis heureux de voir que les gens pourront se réapproprier leur centre-ville. Les deux dernières années n’ont pas été faciles, j’ai vécu les deux chantiers, celui du centre-ville et celui à Grand-Mère, et ils avaient un point en commun: la contribution de la Ville pour accompagner les commerçants dans cette démarche. Le premier mot qui me vient à l’esprit: enfin! Ça valait la peine, le centre-ville est magnifique. On croit que ça va apporter plus de gens au centre-ville», commente Alain Auger, représentant de l’Association des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan.

Le maire Angers a aussi souligné le travail de collaboration entre les entrepreneurs, les commerçants, les résidents et les différents services de la Ville qui ont participé au comité de coordination.

«Les infrastructures dataient de plus de 100 ans à certains endroits, avec une durée de vie utile d’environ 50 ans. On avait dépassé presque du double, la durée de vie des infrastructures, alors les travaux étaient plus que dû. On ne s’est pas contenté de faire des travaux, mais aussi de repenser au design de la 5e Rue, de la rue Lambert, et de la 6e Avenue à Grand-Mère. Il a eu des modifications au niveau des trottoirs qui ont été élargis. L’objectif était aussi de diminuer la vitesse, alors les avancées des trottoirs ont cet objectif», ajoute le maire Michel Angers.

La Ville veut maintenant faire du centre-ville un point de rencontre pour les gens. Des discussions sont entreprises afin de planifier des activités pour la période des Fêtes.

Le premier magistrat soulignait également que la municipalité a énormément appris du chantier de l’an dernier sur l’avenue de la Station. «Le centre-ville a été enclavé lors de ces travaux, alors que cette année, les travaux avaient un impact seulement sur la 5e Rue, alors ça été beaucoup plus facile, affirme le maire Angers. On espère maintenant que ça pourra inciter les commerçants à faire une prise de conscience collective afin d’adapter leur façade à la nouvelle réalité urbaine. Nous avons des programmes pour les commerçants, alors on ose espérer qu’il y aura un mouvement d’entraînement.»

Les chantiers en bref

5e Rue centre-ville

-Du 8 juin au début novembre

-Peu d’imprévus

-Soumission de 4,4 M$ respectée

-Entrepreneur: Pagé Construction

6e Avenue secteur Grand-Mère

-Chantier entre la 8e et la 12e Rue

-Du 3 août à la fin octobre

-1ère phase de 1,18 M$ sans dépassement

-Entrepreneur: Eurovia Québec

-2e phase en 2016 entre la 13e et la 17e Rue

Rue Lambert du quartier Saint-Marc

-Du 15 juin à la mi-octobre

-Soumission de 2,6 M$ devrait être respectée

-Fin des travaux 3 semaines avant les délais prévus

-Entrepreneur: Entreprise Carl Marchand

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires