La marina du lac des Piles vendue

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

Georges Ricard, le propriétaire de la marina Prévost, au lac des Piles, est à finaliser la vente de ses installations à un entrepreneur trifluvien qui y construira des condominiums à vocation résidentielle.

L’acquéreur serait Jean-François Corbeil, de Gestion Immobilière Normanville à Trois-Rivières, celui-là même qui a tenté d’acheter les terrains de la Ville de Shawinigan sur le même plan d’eau il y a deux ans pour y construire des condominiums.

Alors que cette offre avait soulevé un tollé de protestations chez les membres de l’Association des résidants du Lac des Piles, le nouveau projet semble cette fois-ci passer comme une lettre à la poste.

La rumeur circulait depuis quelques semaines mais elle a été confirmée dimanche lors de l’assemblée générale de l’Association par Georges Ricard lui-même. Le projet obtient l’aval de la Ville de Shawinigan a soutenu le maire Michel Angers, présent lors de l’assemblée.

Les condominiums seront à vocation résidentiel uniquement et l’architecture des bâtiments à deux étages rappellera les propriétés environnantes. «Ce ne sera pas plus haut que les chalets actuels», a révélé Michel Angers. Il est question d’une série de sept bâtiments pouvant accueillir onze propriétaires selon ce que L’Hebdo a appris.

Il n’est donc plus question de conserver la vocation de la marina. Le nouveau propriétaire réservera la rampe mise à l’eau pour ses locataires mais les riverains du lac des Piles pourront continuer à l’utiliser comme auparavant. Par contre, plus question de laisser l’accès au lac aux visiteurs comme autrefois. Le nombre d’emplacement au quai passera d’ailleurs de 25 à 11.

Si ce projet semble plus acceptable aux yeux de l’Association, c’est sans doute parce que selon un sondage réalisé ce printemps auprès de ses membres, 87% d’entre eux souhaitaient voir une augmentation du coût de la mise à l’eau des embarcations des non-résidents, une façon pour eux de limiter l’accès au plan d’eau.

Il en coûtait l’été dernier 22,50$ pour mettre un bateau à l’eau, montant auquel il fallait ajouter 7,50$ pour le stationnement d’un véhicule. Quant au réservoir d’essence qui faisait le bonheur des plaisanciers, il semble que les riverains devront maintenant prendre l’habitude de trimballer leur bidon d’essence puisque le nouveau propriétaire ne le conservera pas.

Selon l’évaluation municipale, l’immeuble de la marina est évalué à 205 900$ et le terrain à 197 800$, pour un grand total de 403 700$. Selon le prix du marché cependant, il est probable la transaction avoisine plutôt le million de dollars. D’ailleurs, le maire Angers, sans en dévoiler le montant exact, parlait d’un projet de quelques millions de dollars en parlant des condominiums.

À LIRE AUSSI: La marina du lac des Piles est à vendre

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires