La Ville présente ses investissements prévus pour 2023

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

La Ville présente ses investissements prévus pour 2023
Une réfection majeure est prévue à la piscine du parc Antoine-St-Onge. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Comparativement à l’année précédente, les prévisions du programme triennal d’immobilisations (PTI) a presque doublé passant de près de 30 M$ d’investissement anticipés en 2022 à 53,9 M$ pour 2023.

Si le maire Michel Angers a qualifié le dernier PTI de « régime minceur » l’an dernier, on revient à la normale pour les investissements anticipés pour la prochaine année, sans toutefois dépasser la barre du 16 M$ en règlement d’emprunt.

Les investissements prévus pour 2024 sont de 39,8 M$, et de 23,1 M$.

Pour la prochaine année, du montant de 53,9 M$ prévu, 82% sont pour les infrastructures municipales, 5,2 M$ pour les bâtiments, et 4,4 M$ pour les véhicules et équipements.

Une somme de 27,5 M$ proviendra de subventions sur le montant total. Le montant en règlement d’emprunt s’élève à 15,8 M$, ce qui respecte la barre des 16 M$ annoncés en 2015.

L’investissement le plus important du PTI 2023 sera le projet de réfection complet de certaines rues du quartier Saint-Louis du secteur Grand-Mère pour changer et séparer les réseaux d’égout sanitaire et pluvial. Une somme de 7 M$ est prévue, dont 100% provient du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Cela permettra de réduire les surverses du réseau d’égout.

Un montant de 2,5 M$ sera destiné pour la réhabilitation du site de l’Écocentre de la rue de la Transmission qui devrait être désigné comme futur lieu de la zone d’innovation en transition énergétique financée à 100% par une subvention du ministère de l’Environnement dont une enveloppe de 10 M$ a été déjà consentie à la Ville de Shawinigan pour la réhabilitation de ses terrains contaminés.

Des modifications seront apportées à la capitainerie de la marina de Grand-Mère par l’ajout d’une mezzanine pour l’entreprise Ô quai des brasseurs qui s’y installera. L’investissement est de 760 000$ financé à 100% par le fonds de roulement.

Le projet le plus important qui nécessitera l’adoption d’un règlement d’emprunt sera la rénovation majeure de la piscine du parc Antoine-St-Onge pour une somme de 5,3 M$, dont la Ville a obtenu une subvention de 3,5 M$. Le chantier devrait débuter à la fin de l’été 2023 pour se compléter au printemps 2025. La piscine sera donc fermée pour toute l’année 2024.

On note aussi la réfection de la 125e Rue du secteur Shawinigan-Sud d’un investissement de 2,5 M$, avec une subvention de 1,6 M$. Le programme annuel de pavage passera aussi de 2 M$ à 2,5 M$.

La Ville prévoit aussi une réfection majeure de la plomberie de l’Hôtel de Ville pour un investissement de 1,3 M$. Un important dégât d’eau a eu lieu au printemps dernier ce qui a endommagé la bibliothèque municipale au sous-sol.

Une somme de 1 M$ est prévue pour protéger les quais de la marina avec l’installation d’une estacade.

Le conseil prévoit aussi se pencher sur l’édifice de l’ancien cinéma Roxy du centre-ville pour démolir ou sécuriser les lieux. Un nouveau parc de planche à roulettes verra le jour au secteur Shawinigan-Sud et une piste pump track au secteur Saint-Georges.

À l’instar de la Ville de Trois-Rivières, la Ville de Shawinigan a devancé l’adoption de son PTI afin de donner une plus grande marge de manœuvre au personnel administratif. 

« Ça fait au moins 3 ans qu’on discute de cette possibilité de devancer l’adoption du PTI, explique le maire Michel Angers. Quand on va en appel d’offres plus tôt, ça nous permet d’avoir des prix encore plus intéressants. C’est un exercice qui vaut la peine d’être fait. Je souhaiterais même qu’à la fin septembre qu’on ait notre plan de match de fait pour les prochaines années. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires